Violences faites aux femmes : Comment réagir ?

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes a lieu le 25 novembre. Les violences faites aux femmes concernent tant les violences intra-familiales que les actes sexistes hors du foyer. Que faire en cas de violence ?
La Maison de la Famille comme le commissariat sont à votre écoute. Tous les partenaires locaux, les services de la mairie et l’élue en charge de l’égalité femmes hommes travaillent sur une coordination de moyens mis en œuvre sur la ville et sur des programmes de sensibilisation.


La Maison de la Famille

En 2020, 30 femmes ont dénoncé des violences et demandé de l’aide auprès des professionnels de la Maison de la Famille. Mme V. s’est présentée à l’accueil de la Maison de la Famille orientée par le commissariat de Sèvres. Intimidée et visiblement troublée, elle a pris rendez-vous avec le juriste. Lors de l’entretien, elle s’est effondrée. Le juriste l’a orientée vers la psychologue qui l’a reçue très rapidement. Après 30 ans de mariage et un confinement difficile, elle a pris conscience de la violence quasi quotidienne de son conjoint et accepte de commencer à en parler. Le dispositif d’aide de la Maison de la Famille a été mis en place et Mme V. bénéficie d’un accompagnement pluridisciplinaire depuis plusieurs mois.

Chaque femme a sa façon de venir exprimer ses difficultés et aborde le sujet par un angle spécifique : la question juridique, la question des enfants, la médiation, le manque de ressources financières, l’absence d’autonomie, la détresse psychologique, l’isolement… Ces points d’entrée sont possibles à la Maison de la Famille qui a mis en place un dispositif d’accompagnement pluriel dédié à ces femmes : groupe de parole, entretiens psychologiques, conseil juridique, aide aux démarches administratives (écrivains publics), ateliers de convivialité pour rompre l’isolement.
Ces personnes viennent livrer leurs questionnements et difficultés à des moments différents de leur parcours. La prise en compte de cette temporalité est capitale. Le processus de prise de conscience et d’accompagnement est long. Il peut suivre un rythme différent selon les individus. Les freins sont nombreux. La peur et l’isolement sous toutes ses formes en sont les principaux. Les professionnels, formés aux processus et mécanismes à l’œuvre dans ces situations, s’efforcent de les accompagner au quotidien et dans la durée.

Maison de la Famille
64, rue des Binelles
01 45 07 21 38
lamaisondelafamille@orange.fr
www.mdlf-sevres.org

Le commissariat de police

Il est à noter que depuis le début de la pandémie, début 2020, le nombre de faits de violences commises dans le cercle familial a explosé. Pour les 6 premiers mois, le commissariat a rencontré autant de faits que lors de toute l’année 2019. Ces chiffres traduisent une aggravation des faits. C’est pour cela que le commissariat a nommé le capitaine C., chef du groupe judiciaire, référente en matière de violences faites aux femmes, accompagnée de policiers qui sont formés pour accueillir et accompagner les victimes de violences sexistes et sexuelles.

Commissariat de police
4, avenue de l’Europe 92310 Sèvres
01 41 14 09 00
commissariat-sevres@interieur.gouv.fr
www.service-public.fr/cmi

En savoir plus

Le 39 19 : Violences Femmes Info
Numéro d’écoute destiné aux femmes victimes de toutes formes de violences. Le 3919 n’est pas un numéro d’urgence.
Le 0 800 05 95 95 : SOS Viols-Femmes-Informations
Ce numéro est destiné aux femmes victimes de viol ou d’agressions sexuelles. C’est un numéro d’écoute national et anonyme.

Haut de page

Laisser un commentaire