Tribunes de l’opposition – Mai 2019

Le maire commence sa campagne en nommant adjoint à la culture un élu inactif et absent du conseil et de ses mandats au Sel depuis 2 ans ! Ce type de manoeuvre discrédite les élus. C’est vraiment dommage car beaucoup d’entre nous, dans la majorité et l’opposition donnent, souvent bénévolement, beaucoup de leur temps à la vie municipale.
Le budget est l’expression d’une politique que je désapprouve lors du dernier conseil. J’ai voté contre. Je ne suis pas dans l’opposition systématique. Quand cela est positif pour les sévrien.e.s je vote pour.
Au PS, nous pensons que ce qui compte est ce qui nous rassemble nous citoyen.e.s. Nous voulons que les décisions soient débattues. Nous ne voulons pas voir le patrimoine partir dans le privé sans être annoncé pendant la campagne comme cela a été fait. Nous voulons une ville écologiquement exemplaire, une ville solidaire. Le logement reste un problème majeur pour de nombreuses personnes.
Nous avons envie d’une ville plus ouverte où les habitants ne se sentent pas exclus des choix faits. La ville a les moyens de faire des choix en ce sens.
Nous vous proposerons de travailler rapidement ensemble, engagés politiquement ou non, sur des sujets de proximité.

Anne-Marie de Longevialle Moulai
anne-marie.delongevialle@sevres.fr
https://partisocialiste-sevres.org
https://place-publique.eu/

Du nouveau !
Après la démission d’un conseiller PS, notre groupe s’enrichit d’un nouveau membre en la personne de Josefina Cuadra (Pepa), qui était candidate sur la liste écologiste et citoyenne du premier tour des municipales de 2014. Pepa est bien connue de nos concitoyen-nes : il y a 42 ans, réfugiée chilienne, elle fut accueillie à Sèvres. C’est dans notre ville qu’elle a construit une nouvelle vie et qu’elle participe depuis toujours à la vie associative et citoyenne. Les écologistes sont fiers de sa présence au conseil municipal.
Autre nouveauté, la réapparition d’un conseiller municipal qui n’avait pas siégé depuis 2 ans et qui se voit promu adjoint au maire. Nous lui souhaitons un bon retour à Sèvres en vue de la prochaine
campagne électorale.
Le dossier du réaménagement de l’avenue de l’Europe (dite voie Royale) est à nouveau d’actualité après des années de silence. Un projet va être mis à l’enquête publique dans les prochaines semaines.
Nous n’avons eu que peu de temps pour consulter les épais documents, mais nous avons pu relever qu’il reste encore beaucoup à faire pour transformer l’autoroute du centre-ville en un espace apaisé.
Nous nous inquiétons en particulier de la place qui sera accordée aux circulations cyclistes et piétonnes et ne sommes pas convaincus que le parti pris d’aménagement améliore la qualité de l’air. Il faut
donc participer à l’enquête pour peser sur ce dossier.
Côté fiscalité, la majorité – après avoir augmenté les taux de 4% en 2016- a décidé de les baisser de 3%, année pré- électorale oblige. Cette décision ne profitera qu’aux ménages les plus aisés alors que,
dans le même temps, les tarifs des services municipaux augmentent d’année en année. C’est bien un choix politique que de faire peser les efforts sur les usagers dans leur ensemble, et nous ne partageons pas cette décision.
Le budget de la ville atteint des sommets (92 millions d’euros). Là encore, la majorité a décidé de diminuer de 20.000 euros les subventions aux associations, de consacrer 300.000 euros supplémentaires
pour la rénovation de l’église et de ne pas accélérer la transition énergétique et écologique de notre ville. 20 millions sont gelés pour l’aménagement du centre ville qui aura lieu peut être un jour !

Catherine Candelier – catherine.candelier@free.fr
Luc Blanchard luc.blanchard@free.fr
Josefina Cuadra josefina.cuadra@sfr.fr
http://sevres.eelv.fr
Contact groupe local : carole.wessel@orange.fr

Haut de page

Laisser un commentaire