Tribune libre – Décembre 2020

Retrouvez chaque mois sur sevres.fr les tribunes des différentes sensibilités du Conseil municipal de Sèvres.

Tribune de la majorité

Ensemble, mobilisons-nous pour nos commerces
Les commerces sont le cœur vivant de notre ville. Par la clientèle qu’ils génèrent, ils contribuent pour beaucoup à son animation et à son attractivité. Déjà durement éprouvés durant le premier confinement, nombre de commerces sévriens jouent leur survie dans ces semaines cruciales qui nous séparent encore de Noël. Pour les sauver et les aider à traverser cette période, pour les remercier de se lever tôt ou de se coucher tard pour nous, la ville se mobilise à leurs côtés. Elle a écrit à leurs bailleurs pour leur demander de bien vouloir leur octroyer des exonérations ou remises de loyers comme lors du premier confinement. Elle a écrit à tous les directeurs des sociétés de plus de 10 salariés présents à Sèvres leur demandant de bien vouloir commander leur repas auprès de restaurateurs sévriens. Elle a désigné un opérateur qui ouvrira dans les toutes prochaines semaines une galerie commerciale sur internet, galerie qui vous permettra de passer directement commande auprès du commerce sévrien de votre choix, depuis chez vous. Ensemble, avec la mobilisation de tous, grâce à nos achats locaux, nos commerces de proximité seront préservés.

Nous nous félicitons par ailleurs du choix qui a été fait d’encourager la poursuite du travail, en présentiel ou en distanciel durant cette seconde période de confinement. Les travaux municipaux ont été poursuivis. C’est ainsi que la galerie du théâtre rénovée et les nouveaux locaux associatifs seront terminés en décembre, à l’instar des 28 nouvelles places de stationnement dans le parking Gallardon, des 24 caméras de vidéo-protection déployées dans l’espace public, des 2 nouvelles installations de recharge pour véhicules électriques aux Bruyères et à la Cristallerie, du stationnement sécurisé pour 20 vélos, Veligo, gare de Ville d’Avray, de la fresque de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen sur le mur pignon du collège, ou des travaux aux abords de la gare de Sèvres Ville d’Avray. Les travaux pour la création d’un nouveau restaurant contigu au Sel et ceux de la future Promenade des Jardins ont également pu continuer d’avancer. Le permis de construire pour la résidentialisation des 257 logements de Danton a été délivré ainsi que celui pour le futur restaurant de la gare du Pont de Sèvres.

Les fêtes de fin d’année arrivent bientôt. Nous remercions bien vivement l’ensemble des Sévriens d’avoir, par leur comportement collectif exemplaire, permis une décrue de l’épidémie pour que chacun puisse retrouver sa famille ou ses proches. Cette année plus que toutes les autres peut-être, sans que chacun se départisse de son esprit de responsabilité, la municipalité vous souhaite un joyeux Noël.

L’équipe de la majorité (29 élus non-inscrits ou membres de LREM, de LR, de l’UDI ou du MoDem)

Tribunes de l’opposition

Groupe Sèvres en transition

Proximité
En cette fin d’année 2020, nous pouvons tirer quelques enseignements de la crise sanitaire. Tout d’abord, nous saluons les agents du service public, municipal ou national, enseignants et personnels de santé. Cette crise aura révélé pour beaucoup des conditions difficiles et des moyens très insuffisants d’exercice de leur fonction. Pour qu’à Sèvres, nous puissions bénéficier de meilleures conditions d’enseignement, de meilleurs soins, il va falloir clairement investir dans ces domaines. Nous pensons également aux commerçants et à leurs employés qui ont mis en place des mesures pour que nous puissions continuer à faire nos courses. La décision stupide du gouvernement de fermer les commerces dits non essentiels, tout en laissant les supermarchés ouverts, doit nous inciter, au niveau municipal, à tout faire pour maintenir les boutiques ouvertes une fois la crise passée. Cela passe bien sûr par des aides directes, mais aussi par une réflexion renouvelée sur l’aménagement du centre-ville. Celui-ci doit devenir un lieu agréable pour tous les usagers et en particulier les piétons. Aider les commerces ou artisans de proximité, c’est aussi chercher quand cela est possible à les privilégier lorsque la ville s’approvisionne.
Le confinement impacte encore plus durement celles et ceux qui vivent d’un travail précaire, les étudiants, les intérimaires…Certains agents de nettoyage de nos équipements municipaux réclament la reconnaissance de leur existence parce que sans-papiers, depuis plus d’un an. La ville est enfin intervenue auprès du prestataire après des mois d’atermoiement et 6 salariés seraient en cours de reconnaissance.
Nous avons également tous et toutes individuellement ressenti le besoin de retrouver la nature. Pourtant, le conseil départemental et la ville poursuivent, comme si de rien n’était, des projets visant à abattre des arbres ou à bétonner des espaces naturels (bas du Parc de Saint-Cloud, avenue de l’Europe, île de Monsieur). Sur ce sujet, vos élues Sèvres en Transition, pèseront pour que le « monde d’après » ne soit pas un retour aux vieilles pratiques dévastatrices pour la planète et ses habitants.
Enfin, notre démocratie de proximité est bien complexe à maintenir en ces temps de distanciation sanitaire. Nous restons à l’écoute de vos problèmes et propositions que nous relayons au sein du conseil municipal. Nous aspirons, comme vous, à une fin rapide de la pandémie pour pouvoir reprendre nos échanges. Nous espérons que ce mois de décembre verra une décrue du virus pour que chacun.e puisse retrouver sa famille et ses proches pour les fêtes de fin d’année. En attendant, restez prudents pour vous-même et pour les autres !

Catherine Candelier, Jean Duplex, Anne-Marie de Longevialle Moulaï, Luai Jaff,
Lucile Gasber-Aad
sevresentransition2020@gmail.com

Pour Sèvres
La revitalisation économique de Sèvres, un axe majeur de notre programme, est devenue une nécessité impérieuse du fait de la pandémie. Tous les acteurs économiques et sociaux de Sèvres sont touchés. Pour assurer leur survie, la municipalité ne doit pas compter que sur les aides du gouvernement, de la région ou de GPSO. Ainsi, les commerces de Sèvres, autres que ceux de 1ère nécessité, qui peinaient déjà à être rentables ne se relèveront pas des différents confinements sans une aide et des transformations locales fortes. Consultez nos propositions sur www.poursevres.fr

Denis Moron

Haut de page

Laisser un commentaire