Tribune de la majorité – Septembre 2019

S’engager pour sa ville. Quand on apprécie sa commune parce qu’il y fait bon vivre, que les services municipaux fonctionnent, que la vie associative y est encouragée, il est bon de se rappeler que cela ne coule pas forcément de source. Des femmes, des hommes, y consacrent de leur temps personnel, de leur énergie, passionnés par la chose publique. Que seraient les villes et villages de France sans l’investissement de leurs élus ? Ils sont, avec les agents dévoués des collectivités locales, des acteurs essentiels du « vivre ensemble ». À moins d’un an des élections municipales, il est essentiel de rappeler l’importance de leur engagement. Le président de la République a su le faire lors du mouvement des Gilets jaunes, lorsqu’il est allé rencontrer les maires, dans la France entière. Faisant suite à ces rencontres, le projet de loi actuellement débattu au Parlement et visant à encourager les citoyens à se présenter par une valorisation du statut de l’élu va dans le bon sens. Il peut contribuer à redonner de l’élan à la démocratie locale.
Celle-ci a besoin de débats, de majorités inspirées avec de beaux projets. Elle a aussi besoin d’oppositions constructives. C’est le cas à Sèvres et la majorité souhaite rendre hommage aux deux groupes d’opposition du conseil municipal. Leur travail et leurs propositions ont bien souvent enrichi nos décisions. On peut cependant regretter qu’ils n’aient pas voté récemment pour la baisse des impôts municipaux et que le groupe EELV n’ait pas voté la création de la subvention municipale pour l’installation d’équipements à énergie renouvelable.
La démocratie locale a aussi besoin d’une opinion publique attentive et investie, respectueuse des personnes qu’elle a désignées pour les représenter dans toute sa diversité. À ce propos, certains discours sur les élus, représentants du peuple et désignés par lui, deviennent insupportables. Que tous ceux qui critiquent vertement les élus locaux se présentent aux élections municipales. Qu’ils aillent donner de leur temps, dans les majorités ou les oppositions, pour débattre, construire, proposer.

Les élus de la majorité municipale
(non-inscrits ou membres de LR, de LREM, de l’UDI ou du Modem)

Haut de page

Laisser un commentaire