Tribune de la majorité – Mai 2019

Bonne nouvelle pour les contribuables sévriens, les taux des impôts locaux vont baisser de 3% cette année. Méprisant le ras-le-bol fiscal des Français, les élus de l’opposition municipale n’ont pas voté pour cette baisse. Leur déni ne nous surprend pas. En 2017, ils n’avaient déjà pas voté pour la recette exceptionnelle de 34 millions d’euros proposée par la majorité. À chacun son choix. Leur préférence pour une ville pauvre mais taxée n’est pas le nôtre. Ne nous y trompons pas, la gageure tenue cette année de tout à la fois rehausser le niveau des services aux Sévriens, renforcer notre effort d’investissement, poursuivre le désendettement de la ville et de baisser le taux de nos impôts, est le résultat de cinq années d’effort persévérant. Si les finances de la ville sont saines aujourd’hui, c’est que nous avons su répondre dans la durée au séisme budgétaire qu’a constitué la division par deux en cinq ans des dotations de l’État dans les recettes municipales. Sèvres est une ville en bonne santé, l’opposition semble nous le reprocher, mais nous ne comptons pas nous en excuser.
La majorité municipale a décidé d’aider les Sévriens à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et leur consommation d’énergie. Une subvention municipale de 500 à 800 euros sera accordée, en doublement de celle accordée par GPSO, pour l’acquisition d’équipements à énergies renouvelables (chauffe-eau solaire, système solaire intégré, pompe à chaleur, capteurs photovoltaïques, chaudière bois-énergie). À Sèvres, l’écologie est l’affaire de tous, ou presque : le groupe EELV n’a pas voté pour la mise en place de cette subvention municipale !
S’agissant de l’accueil des enfants en centres de loisirs, l’opposition a unanimement voté contre la délibération portant, entre autres, création d’un accueil du mercredi en demi-journée dans l’ensemble de nos centres à compter de la rentrée prochaine. Enfin, un nouvel adjoint a rejoint la municipalité. Conseiller régional d’Île-de-France, Pascal Giafferi est notre ambassadeur pour porter les dossiers municipaux importants de la ville auprès de la Région Ile-de-France. L’union fait la force.
Les élus de la majorité municipale (non-inscrits ou membres de LR, de LREM, de l’UDI ou du Modem)

Haut de page

Laisser un commentaire