Territoire 0 % pesticide

Sèvres et ses très nombreux espaces verts sont au cœur de ce choix en faveur de la préservation de l’environnement.


La loi de transition énergétique interdit l’utilisation des pesticides pour désherber les trottoirs et voiries depuis le 1er janvier 2017. Dès 2007, Sèvres mettait en œuvre l’abandon des produits phytosanitaires. GPSO prenait le relais en 2008 dans les espaces verts, puis progressivement, et totalement en 2016, pour la gestion de l’espace public (voirie et trottoirs) sur l’ensemble du territoire.

Plus de pesticides sur tout le territoire
En anticipant la réglementation, Sèvres a donné l’exemple d’une gestion plus écologique, mais toujours efficace. À travers cette démarche, il s’agit d’offrir aux riverains un espace public plus naturel, et respectueux de l’environnement et de la santé. Une place plus importante est laissée à la biodiversité dans les rues et aux pieds des arbres du territoire. Cela signifie que nous devons modifier nos attentes vis-à-vis de la notion de propreté en ville. Il s’agit de réapprendre à apprécier la ville, avec un regard plus « nature ». Une « mauvaise herbe » n’est ni sale ni « mauvaise » ; elle est utile aux insectes pollinisateurs, par exemple, et participe à la biodiversité sur le territoire.

Pour accompagner les habitants et encourager une pratique écologique du jardinage individuel, un « Guide du jardin écologique » est proposé sur le site www.seineouest.fr. L’utilisation par les particuliers dans les jardins sera totalement interdite au 1er janvier 2019, après une période de retrait progressif de la vente sur deux ans. Ensuite, seuls les produits biologiques ou à faible impact environnemental seront tolérés !

Haut de page

Laisser un commentaire