Sèvres-Wolfenbüttel : 60 ans d’amitié

Samedi 12 mai 2018.
À l’occasion des 60 ans d’amitié, Sèvres fête le jubilé entre Wolfenbüttel et Sèvres.
Attention, restrictions de circulation ce jour : Grande Rue, avenue Camille Sée, avenue Léon Journault et rue Victor Hugo.

60 ans Sèvres – Wolfenbüttel

Marché gastronomique européen | jusqu’à 13 h au Marché Saint-Romain
En partenariat avec les sections internationales de Sèvres Ateliers culinaires mettant en valeur la cuisine européenne avec la présence de traiteurs allemands, méditerranéens…
Décorations aux couleurs de l’Europe et de l’Allemagne, et autres surprises préparées par les commerçants…

Dévoilement de la plaque commémorative | à partir de 17 h 30 à l’Hôtel de ville
Ambiance bal guinguette avec la compagnie La Guinche et apéro-truck local Chez Fanette*.

Biergarten | à partir de 19 h 30 au square Carrier-Belleuse
Le foodtruck Paris Berlin vous fait découvrir la « currywurst », l’incontournable saucisse allemande, et la microbrasserie Sèvres Rive Droite – Rive Gauche* vous propose ses bières brassées à Sèvres.

Bal DJ et feu d’artifice | à partir de 21 h au square Carrier-Belleuse
Aux couleurs de l’amitié franco-allemande.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Restrictions de circulation :
Avenue Camille Sée, avenue Léon Journault et rue Victor Hugo
• la circulation est interdite à tout véhicule du samedi 12 mai 2018 à 8 h 00 au dimanche 13 mai 2018 à 1 h 00
• le stationnement des véhicules est interdit du vendredi 11 mai 2018 à 18 h 00 au dimanche 13 mai 2018 à 1 h 00

La Grande Rue RD 910 (entre la rue Lecointre et l’avenue de la Division Leclerc)
• La circulation est interdite dans le sens Province-Paris (côté impair) du samedi 12 mai 2018 à 18h00 au dimanche 13 mai 2018 à 1h00
• Le stationnement est interdit côté impair du vendredi 11 mai 2018 à 18 h 00 au dimanche 13 mai 2018 à 1 h 00. »

Un anniversaire sportif !

Du 6 au 12 mai, nos deux villes célébrent le soixantième anniversaire de leur jumelage. Une course-relais de 1 000 km est organisée pour l’occasion !

Le mouvement des jumelages franco-allemands est né au lendemain de la seconde Guerre Mondiale, lorsqu’en 1950, le maire de Montbéliard, Lucien Tharradin, ancien résistant et rescapé de Buchenwald, pose les premières bases d’un jumelage avec Ludwigsburg dans le Bade-Wurtemberg. C’est en 1958 que Wolfenbüttel et Sèvres entament leurs relations.  Très tôt, celles-ci concernent plus particulièrement les jeunes. En 1960, un groupe de jeunes sévriens, apprentis de la Régie Renault,   effectuent un voyage à Wolfenbüttel. Ils logent dans l’ancien palais des Ducs de Brunswick, aménagé en auberge de jeunesse. Sèvres rend l’invitation en 1961. S’entame ainsi un cycle d’échanges et de visites qui perdurent jusqu’à aujourd’hui.

Top départ le 6 mai

Une délégation de quinze sportifs sévriens, dont le maire, rejoint Wolfenbüttel le 5 mai. Ils retrouvent un nombre équivalent de sportifs allemands pour une course relais à pied et à vélo en six étapes, trois de chaque côté de la frontière. Lors de leur arrivée à Verdun, les sportifs sont rejoints par le reste des délégations officielles allemande et française.

Temps de recueillement

Le 10 mai, les deux délégations se rendent à l’Ossuaire de Douaumont. Il veille sur les soldats morts pendant la bataille de Verdun. Du 21 février 1916 à décembre 1916, 26 millions d’obus sont tirés par les artilleries soit 6 obus au m², des milliers de corps sont déchiquetés, environ 300.000 soldats français et allemands sont portés disparus.
Moment festif. Le 12 mai, le marché Saint-Romain se met aux couleurs franco-allemandes avec plein d’animations dont un atelier cuisine. Après l’arrivée des sportifs, une plaque scellant l’amitié entre nos deux villes est dévoilée par les deux maires sur le parvis de l’hôtel de ville à 17 h 30. Puis c’est le temps de la fête avec une ambiance Biergarten1 dans le square Carrier-Belleuse.

1 – Biergarten : littéralement Jardin de bière

Haut de page

Laisser un commentaire