Serres municipales : déménagement au parc de Saint-Cloud et vente de plantes

Vente de plantes au profit du CCAS : samedi 16 juin 2018 de 8 h à 14 h – 5, rue des Verrières.
Trois serres de production de plantes, gérées par les jardiniers de Grand Paris Seine Ouest, sont installées dans le Jardin du Fleuriste.

Les serres municipales, dont la ville a confié la gestion à GPSO, empiétaient pour une partie d’entre elles sur le cimetière de Sèvres. Il a donc été décidé de les déplacer. C’est ainsi que trois serres horticoles ont été installées dans le jardin du Fleuriste situé sur le domaine national de Saint-Cloud. Le domaine étant classé au titre des monuments historiques, une demande d’autorisation de travaux a tout d’abord été adressée à la ville de Saint-Cloud. Suite à l’avis conforme de cette dernière, le dossier a été instruit par la Direction régionale des Affaires culturelles. Après l’obtention d’un avis favorable, les trois serres ont été installées.

Deux sites de production

Ces serres servent à la production de plantes saisonnières (annuelles et bisannuelles) et de plantes vivaces. Les serres restant aux Bruyères servent de stockage pour les plantes vertes et les orchidées et sont également utilisées pour la production de semis. Quatre agents-serristes travaillent à l’année pour produire plantes et fleurs, installer les décorations événementielles et entretenir les plantes des différents bâtiments communaux.

Préserver l’environnement

Le travail quotidien des jardiniers a fortement évolué ces dernières années. D’une part, la notion du « zéro pesticide » est appliquée depuis 2007 à Sèvres dans les espaces verts où aucun produit chimique n’est utilisé. D’autre part, la gestion différenciée – qui consiste à adapter l’intensité et la nature des soins, appliqués aux différents espaces en fonction des usages et des lieux – a changé les pratiques des jardiniers. Par exemple, le choix d’utiliser davantage de plantes vivaces résistantes à la sécheresse permet   de faire des économies en eau et d’éviter de remplacer systématiquement toutes les plantes saisonnières (annuelles et bisannuelles).

Haut de page

Laisser un commentaire