Semi-Sèvres : une vente riche d’avenir

La société d’économie mixte de la ville, chargée de l’aménagement et du logement depuis 1957, vient d’être vendue à la société HLM 3F pour 34 millions d’euros.


L’examen de la situation de la Semi-Sèvres, conduit dès 2014 par la municipalité, a révélé que la société avait une situation financière très saine mais qu’elle était dans l’impossibilité d’atteindre « la taille critique » qu’il lui était nécessaire pour pouvoir assurer son développement. Ce dernier nécessitait qu’elle augmente sa structure et son patrimoine. Il a donc été décidé de trouver un acquéreur. À l’issue d’un processus initié en mai 2016, l’offre de la société 3F a été retenue à l’unanimité par la commission « ad hoc » constituée à cette occasion, et la cession a été approuvée à l’unanimité par le conseil municipal du 18 mai 2017.

Les principaux éléments à retenir de cette cession sont les suivants :
– 3F s’est engagé à ne pas augmenter les loyers des locataires en place durant les dix prochaines années ;
– 3F s’est engagé à lancer un programme de travaux prioritaires de 3,5 millions d’euros sur 5 ans plus particulièrement consacrés à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, au développement durable, et à la pérennisation des logements ;
– un bureau de proximité sera ouvert à Sèvres avec notamment la présence d’un chef de secteur dédié et une permanence pour assurer un échange direct et fréquent avec les locataires sévriens ;
– l’intégralité du personnel gardien et gestionnaire de la Semi-Sèvres est maintenue et rejoint les équipes d’Immobilière 3F ;
– la ville de Sèvres renforce son rôle dans le logement social et notamment dans le processus d’attribution des logements, en consolidant et en accroissant ses droits de réservation sur les logements locatifs sociaux.
– un programme de construction de logements neufs sera lancé, sur des sites appartenant à la Semi-Sèvres.

La ville poursuit ainsi une action pour l’habitat social qui est à la fois volontariste, transparente et à l’écoute des habitants.

Semi-Sèvres : 60 ans d’existence

La société d’économie mixte a été créée le 9 novembre 1957. Elle n’a cessé d’accompagner le développement urbain de Sèvres.

Au moment où Sèvres vivait une étape de transformation urbaine fondamentale de son histoire avec le percement des RN10 et RN118 et le début des constructions d’immeubles de logements collectifs dans le centre-ville, le conseil municipal et son maire, le docteur  Charles Odic, ont décidé de se doter d’un outil adapté à l’aménagement urbain de l’avenir de la Ville en créant une société d’économie mixte, la Semi-Sèvres.

Pendant plus d’une quarantaine d’années,  la Semi-Sèvres a aménagé et construit des équipements publics, des logements locatifs (sociaux, libres ou intermédiaires). Ainsi elle a réalisée 1 243 logements locatifs sociaux,  322 logements locatifs intermédiaires, 305 logements à loyer libre,  791 logements en accession, de la réhabilitation, 142 logements et 4 728 places de stationnement.
Elle a permis  la modernisation des quartiers du centre ville (1958-1990), du Théâtre (1964-1972), de Danton/Montespan (1970-1981), de Ville-d’Avray (1971/1999), des Bruyères (1980/1983) de la Garenne/ Gallardon (1985-1990) et de la Manufacture (1986-2006).

Elle a réalisé différents équipements publics, comme l’école Brimborion, la crèche du Vieux Moulin, le conservatoire de musique et de danse, le gymnase des Cent-Gardes ou le Sel.
Elle a commandé 20 œuvres d’art à des artistes de renom dont « La victoire du front de Sèvres » par Georges Oudot ou « Lucile se coiffe » de Stephan Buxin.
Sa dernière opération d’aménagement, la ZAC Manufacture, lancée en 1985, a été close en 2006. Elle a produit 711 logements, divers équipements publics, 71 000 m² de bureaux permettant d’accueillir de nombreux emplois et un  excédent de 16,5 millions d’euros.
Ces aménagements de quartiers entiers effectués,  la Semi-Sèvres a, de fait, depuis la fin des années 90, recentrée son activité sur la gestion d’une partie du parc locatif qu’elle a ainsi crée, soit 514 logements à ce jour.

Calendrier de cession

26 mai 2016 : le conseil municipal autorise à l’unanimité le lancement du processus de sélection d’acquéreurs potentiels des actions de la ville au capital de la Semi-Sèvres.
26 août 2016 : quatorze candidats se déclarent intéressés
27 et 28 septembre et 18 et 19 octobre 2016 : visites de deux jours du patrimoine de la société
25 novembre 2016 : sept candidats déposent une offre. Les trois meilleures offres sont retenues à l’unanimité par la commission ad hoc et une phase de négociation se déroule en deux tours, comprenant :
– une réunion de négociation avec chacun des trois candidats à chaque tour ;
– une offre optimisée remise à l’issue du 1er tour de négociation ;
– une offre finale remise à l’issue du 2e tour de négociation.
2 mai 2017 : désignation à l’unanimité du lauréat de la consultation par la commission ad hoc
17 mai 2017 : approbation à l’unanimité de la vente par le conseil municipal
12 janvier 2018 : signature de la vente

Haut de page

Laisser un commentaire