Salon des Arts

A gauche : Kakuko - Joie de vivre (acrylique) - A droite : Laurence Garfield - Coquelicots

Du 26 janvier au 4 février 2018 – Tous les jours de 14 h 30 à 19 h au Sel.
Organisé par la Sévrienne des Arts. Invités d’honneur : Kakuko Moriyama et Laurence Garfield.
Vernissage le 26 janvier à 18 h 30.

Pour la neuvième année consécutive, le Sel ouvre ses cimaises au Salon des Arts organisé par La Sévrienne des Arts.

Vivre !, le thème retenu cette année est à la fois un hymne à la joie (clin d’œil à la 9e symphonie de Beethoven pour ce 9e opus…) et l’expression d’une volonté de vivre. Une centaine d’artistes vous font partager leur vision du bonheur.
Deux invitées sont tout particulièrement à l’honneur : la peintre Kakuko Moriyama et la céramiste Laurence Garfield, dont les œuvres, hautes en couleurs, respirent l’optimisme et le bonheur de vivre.

Kakuko

Le cœur est partout dans l’œuvre de Kakuko, sinon dans chaque tableau, du moins dans l’esprit qui l’a conçu. Rouge, orange, jaune, des couleurs éclatantes transforment leur jaillissement chromatique en une incoercible source de joie. Juxtaposés dans une géométrie minimale – le carré ou le rectangle – qui les structure sans les canaliser, des tons purs d’égale intensité font exploser la palette. Tracé en filigrane, fragmenté, répété ou bien placé au centre de la composition, le «cœur» de Kakuko esquisse une règle de vie où l’amour et la gaieté sont des valeurs incluses et le courage, une simple forme de courtoisie.

Laurence Garfield

Passionnée par le monde minéral, elle démarre sa carrière artistique par une formation de mosaïste, qu’elle complète par la conception de jardins à l’École du Paysage de Versailles. La terre cuite est son matériau de prédilection pour la sculpture : elle permet de rendre le mouvement, et de réaliser des installations dans la nature, comme ces grands coquelicots joyeux qui nous font changer d’échelle et nous ramènent à des sensations d’enfance.
Ces pratiques à la fois artistiques et paysagères permettent de créer des passerelles et des échanges entre ces deux univers, et d’associer pierre, terre crue/terre cuite aux plantes, pour imaginer des jardins originaux.

Le Salon des Arts

Le Sel, 47, Grand Rue  
Du vendredi 26 janvier au dimanche 4 février 2018
Vernissage le vendredi 26 janvier à 18 h 30
Performance « Énergie vitale » Trio : Annie Lam (Danse), Catherine Ursin (Peinture)  et Eddy Saint-Martin (Percussions) le dimanche 4 février à 16 h 30
Entrée libre, tous les jours de 14 h 30 à 19 h 

Haut de page

Laisser un commentaire