Réalité, sensation, abstraction

Oeuvres de Goldenblaum & Pelloux

Du 7 au 29 janvier 2015 à la Mezzanine (Hôtel de ville).
Les sculptures de Louisa Goldenbaum répondent avec humour aux photographies de Daniel Pelloux sur La Mezzanine.

 

Louisa Goldenbaum, sculptrice, et Daniel Pelloux, photographe, s’appuient toujours sur la stricte réalité pour la revisiter. Pour elle, à l’aide de pièces mécaniques hors d’usage, de fil de fer et de métal de récupération. Pour lui, au travers de prises de vue réalisées selon le procédé argentique traditionnel sans traitement particulier ni retouche. « Je traque le beau au quotidien. Même un verre ou un œuf peut évoquer la beauté », dit-il.
« C’est le bout de métal qui va créer l’objet, et qui va me guider, le but n’est pas de copier la réalité, mais de faire ressentir », dit-elle.
Aux formes figuratives et abstraites produites par l’assemblage d’objets corrodés, ainsi qu’aux photographies colorées qui stimulent l’imagination, les deux artistes, qui travaillent sérieusement sans se prendre au sérieux, apportent une touche d’humour supplémentaire à leurs créations pour susciter l’émotion, la poésie et le sourire.

 

Du 7 au 29 janvier
La Mezzanine – 54, Grande-Rue.
Aux heures d’ouverture de la mairie.
Vernissage en présence des deux artistes le 8 janvier à 19 h.

Haut de page

Laisser un commentaire