Protéger nos arbres : une priorité sur le territoire

Grand Paris Seine Ouest entretient un patrimoine arboré de plus de 23 085 arbres d’essences variées, dont plus de 2 900 sont implantés à Sèvres. Ce patrimoine végétal est étroitement surveillé afin de préserver ces véritables poumons du territoire, qui participent notamment à rafraîchir la ville en période de forte chaleur.


Face aux aléas climatiques, à la pollution de l’air et du sol, aux maladies et aux chocs, GPSO fait régulièrement réaliser des diagnostics phytosanitaires sur les espaces arborés du territoire. Ce suivi permet de soigner les arbres qui ont besoin de traitement, d’identifier ceux qui pourraient représenter un danger et de replanter de nouveaux spécimens. À Sèvres en 2019, 11 arbres ont été supprimés pour 16 replantations prévues d’ici la fin de l’année.
Dans la majorité des cas, l’abattage est nécessaire pour des raisons de sécurité : un arbre fragilisé constitue un danger pour les riverains. La plupart du temps, les signes du dépérissement sont invisibles et la beauté apparente d’un arbre n’est pas un gage systématique de bonne santé. Il est fortement conseillé à tous les habitants ayant un jardin – y compris les syndics et les bailleurs sociaux – de prévenir ces risques majeurs. La meilleure solution reste de faire contrôler ses arbres par un élagueur diplômé voire un arboriste spécialisé, de lui demander conseil afin qu’il surveille l’apparition de maladies susceptibles de les fragiliser, de couper des branches menaçant de tomber ou de s’assurer que les racines soient résistantes. Chaque cas étant particulier, un élagage drastique n’est pas toujours la solution à appliquer.

Entrez dans les coulisses du quotidien des agents de Grand Paris Seine Ouest qui veillent sur le patrimoine arboré du territoire en visionnant le documentaire dédié :
youtu.be/Wmvxmg5V3ho

Haut de page

Laisser un commentaire