Préservons nos oiseaux : préparer la nidification du printemps

Les nichoirs doivent être obligatoirement installés dans le courant du mois de novembre pour la saison de reproduction suivante.


Après l’alimentation des oiseaux le mois dernier, faisons le point sur leur reproduction. Comment la faciliter pour les espèces cavernicoles que sont les diverses mésanges, les sittelles, voire les moineaux ?

Ces espèces ont besoin de construire leur nid dans une cavité naturelle. Si celles-ci ne sont pas abondantes dans les arbres, vous leur procurerez cette cavité sous forme d’une boîte appelée « nichoir ».
Le nichoir est construit en bois. Si c’est en résineux, aucun traitement n’est nécessaire. On trouve dans le commerce des nichoirs en « béton de bois ». Dans notre région où les mésanges charbonnières sont les plus abondantes, le trou d’envol doit être de 32 mm. Plus petit, ne pourront y entrer que des « petites mésanges » du format de la bleue ou de la nonnette, oiseaux qui pèsent environ 10 g contre 16 g pour la charbonnière. Les nichoirs doivent être obligatoirement installés dans le courant du mois de novembre pour la saison de reproduction suivante. Les oiseaux qui s’y reproduiront explorent leur futur domaine dès cette période. Il doit être installé à une hauteur suffisante, entre 2 et 3 m. Il peut également être fixé sur le mur d’une maison quand on ne dispose pas de jardin avec arbres.

Ouverture orientée vers l’est

L’orientation du trou d’envol doit être de préférence tourné vers l’est (côté où le soleil se lève), jamais à l’ouest car les pluies dominantes viennent de cette direction dans notre région et risquent de mouiller fortement l’intérieur. Notre préférence ira vers un nichoir dit à balcon. Il a l’avantage de protéger l’intérieur des éventuels petits prédateurs qui voudraient introduire une patte pour attraper les poussins ! Les bricoleurs pourront le fabriquer eux-mêmes, il existe sur internet de nombreux plans cotés. L’épaisseur du bois devra être suffisant (18 mm) pour éviter d’utiliser des contreplaqués et autres bois agglomérés dont la durée de vie en extérieur ne sera pas longue.
L’entretien du nichoir est obligatoire. Il se fera à partir du mois de septembre afin de le débarrasser des matériaux utilisés par les oiseaux car ils vont s’abimer avec le temps. Il faudra aussi éliminer les pontes des parasites qui peuvent infester les oisillons.

Haut de page

Laisser un commentaire