Préservons nos oiseaux

A l’approche de l’hiver, comment aider nos oiseaux sans leur nuire.

Il faut manger pour vivre

Cette petite phrase paraît banale mais c’est le fondement de toute vie. Les oiseaux, dont tout le monde dit qu’il y en a de moins en moins, ont cette nécessité. Pour pallier la raréfaction des ressources alimentaires naturelles, nous devons les aider : mais comment ?
Voici quelques conseils :
– Mettre à leur disposition une nourriture qui leur apporte les besoins énergétiques indispensables sous forme de matière grasse (suif, panne de porc non salée, graines oléagineuses du type tournesol, cacahuètes et autres trouvées chez beaucoup de fournisseurs, mais pas de pain).
– Installer la mangeoire soit dans votre jardin, si vous en avez un, soit sur votre balcon, soit fixé à une fenêtre mais toujours à l’abri d’un éventuel prédateur (les chats en font partie), hors de portée des pigeons de ville qui sont aussi en quête de cette nourriture qui ne leur est pas destinée.
– En regardant le bec des oiseaux on a à peu près le type de nourriture qu’il leur faut :
J’ai un bec fin (rouge-gorge, accenteur, grimpereau) ! Je suis principalement un insectivore et il me faut ou de très petites graines ou des vers de farine trouvés dans le commerce.
J’ai un bec conique et court ! Je suis un granivore qui broie les graines avec mon bec (verdier, pinson, chardonneret).
Mon bec est entre les deux (mésanges par ex.). Comme il n’y a plus de petits insectes, de baies, de graines mis par la nature à ma disposition, « je vais aller voir chez les humains s’il sont assez gentils pour me donner à manger ».

Comment nourrir les oiseaux ?

– des boules constituées de graisse, de graines diverses et d’insectes, à suspendre loin de l’accès des prédateurs.
– des silos de graines dans lesquels les oiseaux prennent la nourriture au travers de petites ouvertures.
– des « petites maisons » qui offrent un accès aisé aux oiseaux mais qui sont conçues uniquement pour eux.
– des plateaux posés au sol mais protégés par des aménagements limitant l’accès aux seules espèces désirées.
Tout ceci existe en magasin mais peut être fabriqué par chacun d’entre vous un tant soit peu bricoleur.

Haut de page

1 réponse

Laisser un commentaire