N118 à Sèvres : la sécurité avant tout !

La direction des routes Île-de-France (DiRIF) prépare le confortement de deux murs de soutènement de la N118 à Sèvres. Des mesures de précaution sont d’ores et déjà prises afin d’assurer la sécurité de tous.

Dans le cadre d’un programme de vérification des murs soutenant des remblais en sablon renforcés par des armatures métalliques (appelés « murs en terre armée »), la DiRIF a identifié deux murs de soutènement de la N118 à Sèvres qui nécessitent un confortement.

Les deux murs concernés, longs d’environ 50 mètres, sont situés de part et d’autre de la N118 en amont du pont de Sèvres. Ils ont été construits en 1972.

Des mesures de précaution

Des fouilles préparatoires à ces travaux ont été réalisées début décembre ; elles ont confirmé la nécessité de réaliser rapidement ce confortement, et elles ont mis en évidence la nécessité de prendre des mesures de précaution en attente des travaux. Objectif : diminuer la charge supportée par les murs de soutènement. La DiRIF a donc mis en place les mesures de circulation suivantes :

  • Sur la bretelle d’entrée sur la N118 direction Vélizy en venant de Sèvres, la voie de circulation est décalée de quelques mètres sur la gauche. Ce décalage est sans impact significatif sur les conditions de circulation, car il ne nécessitant pas de neutralisation de voie de circulation.
  • En revanche, sur la N118 direction Boulogne en venant de Vélizy, la voie de droite doit être neutralisée sur environ 100 m en amont du pont de Sèvres. La circulation se fait donc sur 1 voie au lieu de 2 : il faut s’attendre à des remontées de bouchon sur la N118 direction Boulogne en heure de pointe.
  • Par ailleurs la circulation des poids-lourds de transport de marchandises de plus de 13 tonnes est désormais interdite sur la N118 au niveau de ces deux murs. Des déviations sont mises en place pour ces poids-lourds.

La DiRIF équipe également les deux murs de soutènement de capteurs pour suivre les évolutions éventuelles de leur structure.

Les travaux de confortement doivent démarrer au début de l’année 2019. La DiRIF met tout en œuvre pour accélérer les délais de préparation et de réalisation des travaux, tout en assurant la sécurité de tous.

Pour s’informer, le site Sytadin (www.sytadin.fr) donne les conditions de circulation en temps réel sur la N118, et relaie les dernières actualités sur l’opération de confortement des murs de soutènement.

Le pont de Sèvres pas concerné par ces travaux
Les deux murs de soutènement sont situés non loin du pont de Sèvres. Cependant le pont de Sèvres n’est pas concerné par les dégradations constatées. En effet, le pont est un ouvrage dont la structure est dissociée des murs de soutènement de la N118.
 
Haut de page

Laisser un commentaire