L’église Saint-Romain à travers les siècles

Du 9 janvier au 1er février 2020 à la Mezzanine (hôtel de ville), 54, Grande Rue.
L’église Saint-Romain a réouvert ses portes après d’importants travaux de sauvegarde et restauration. Les Archives de Sèvres proposent un retour sur l’histoire de cet édifice, propriété publique. Fond d’archives et photos plus récentes vous invitent à voyager dans le temps de cette église construite entre 1150 et 1250, dont subsiste quelques éléments. Deux visites guidées avec Pascal Prunet, architecte en chef des Monuments historiques, en charge du chantier complètent l’exposition.
Vernissage le 9 janvier à 19 h


Cette exposition, initiée par les Archives municipales, retrace l’évolution de l’église au fil des siècles.
Une église existait sans doute à Sèvres dès le VIe siècle, mais on n’en connaît pas l’emplacement exact. En effet, Venance Fortunat (530 – environ 600) qui a vécu plusieurs années à Paris dans l’orbite de l’évêque saint Germain, raconte, dans la « Vie miraculeuse du grand prélat Saint Germain, XIXe évêque de Paris », comment ce dernier guérit une possédée que le démon empêchait d’entrer dans l’église de la villa Savara. Un vitrail représente ce miracle. De plus, la villa Savara était déjà citée dans une charte de 558. Bien que ce document soit un faux rédigé au Xe siècle, il reprend soit une tradition orale, soit des textes de l’époque qu’il fallait reproduire et faire connaître à nouveau pour confirmer des droits.
Au IXe siècle, le passage des Normands dans la région fit beaucoup de destructions. C’est seulement au XIIe siècle que vont commencer à être construites ou reconstruites de nombreuses petites églises. Le premier document authentique dans lequel est mentionnée l’église date de 1189. Il y a donc une église à Sèvres à cette époque, comme le confirme le clocher du XIIe siècle.
Remaniée au début du XIIIe siècle, l’église a souffert de la Guerre de Cent Ans (1337-1453).
Au XVe ou au début du XVIe siècle, l’église est consacrée à saint Romain, patron des mariniers et des bateliers, nombreux alors sur la Seine et sur la rivière Savara, futur ru de Marivel, navigable à barque du confluent jusqu’à la hauteur de l’église.
Au fil des siècles, on apprend mille et une choses sur l’histoire de la ville à travers celle de son église.

Visites de l’église
Par Pascal Prunet, architecte en chef des monuments historiques, en charge du chantier

  • Samedi 11 janvier à 11 h
  • Samedi 25 janvier à 15 h

Les inscriptions sont closes.

 

Haut de page

Laisser un commentaire