Tribune libre

Groupes de la majorité municipale - Janvier 2018

En 2018, ça bouge à Sèvres !
2018 sera une bonne année pour la ville.
La poursuite de la valorisation des actifs de la ville se poursuivra en premier lieu avec la vente des actions de la ville dans la Semi-Sèvres. Elle doit intervenir en janvier et rapporter 34 millions d’euros.
Une fois la ville dotée de cet apport et forte d’une dette allégée d’un tiers en quatre ans (12,1 millions d’euros fin 2017 contre 18,6 millions d’euros en début de mandat), une nouvelle phase de l’action
municipale pourra commencer : celle des investissements structurants. C’est dans cet esprit que le scénario final pour un nouveau centre-ville sera tranché par les habitants, dès le début du mois de mars.
L’étude d’implantation d’un restaurant au Sel est lancée, les travaux sont prévus après l’été ainsi que ceux de la réhabilitation de la galerie du Théâtre qui conduit à la Maison des Associations. Pendant ce temps là, les travaux de reprise des fondations de l’église Saint-Romain entrepris fin 2017 se poursuivront.
Conseiller départemental depuis 2015, notre maire voit par ailleurs se concrétiser les projets qu’il a défendus avec acharnement.
Au printemps, le département des Hauts-de-Seine lancera les travaux pour la création d’une Cité des métiers d’art et du design. Implantée à l’entrée de la ville, elle ouvrira en 2020. Après l’été, l’enquête publique pour la requalification de la route départementale entre l’avenue de la Division Leclerc et Chaville sera lancée.
À la fin de l’année, le département déposera une demande d’autorisation de travaux pour le mail piéton entre le pont de Sèvres et la porte du Mail ; livraison à l’été 2020. Il déposera également une
demande de permis de construire pour la construction d’un centre aquatique de trois bassins dont un extérieur. Attendu sur la partie nord de notre base nautique, ce nouvel équipement pourrait être mis en service en 2023. Ces projets sont autant de bonnes nouvelles pour la ville.
Au département comme à la ville, les élus de la majorité municipale travaillent.

Bonne année à tous.

20 élus indépendants, 11 élus membres de LR, d’En Marche, de l’UDI ou du Modem


Groupes des élus socialistes - Janvier 2018

Logement vache à lait…

C’est dans un environnement mouvant pour le logement social que la ville de Sèvres cède ses parts dans la SEMI, après plusieurs décennies de gestion. La ville, en marge de l’accord de cette cession, a signé une convention de partenariat de proximité avec l’Immobilière 3F, qui deviendra le nouveau propriétaire de la SEMI. Nous nous sommes engagés à veiller à ce que l’intérêt des locataires et des salariés ne soit pas altéré par cette cession. Le nouveau bailleur, d’une taille bien plus conséquente que la SEMI Sèvres, dispose de moyens techniques pour gérer et entretenir le parc de logement sans commune mesure avec ce que pouvait apporter la ville. Dans un tissu urbain dense comme celui des Hauts-de-Seine, les petites structures comme la SEMI n’ont plus de sens.
Par contre, la taille d’Immobilière 3F ne mettra pas ce bailleur à l’abri des ponctions financières que le gouvernement veut opérer sur ce secteur. Jusqu’à 2,5 milliards d’euros seraient prélevés sur les organismes HLM… Ces sommes ne seront plus disponibles pour accroître le parc, le restaurer ou le renouveler. Très curieusement, ces sommes s’approchent du montant d’allègement de l’ISF, dont l’assiette sera essentiellement assise sur… l’immobilier. Ces orientations traduisent un mépris de l’exécutif pour le secteur du logement et sans doute plus largement pour tout ce qui n’est pas finance et technologies de l’internet. Il serait dommage qu’au moment où le secteur de la construction se redresse timidement, la politique du gouvernement le fasse fléchir à nouveau et complique encore l’accès au logement. Nous espérons que les Sévriens ne souffriront pas de ces mesures.

Pour terminer avec une note optimiste, nous vous adressons à toutes et tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Frédéric Durdux, fdurdux@gmail.com,
Anne Marie de Longevialle-Moulai,
am.delongevialle@wanadoo.fr

 

Laïcité et valeurs, suite

Avec quelques abstentions, la majorité municipale a voté l’adhésion de la ville à la Charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité, que la Région impose désormais pour toute subvention.
Pour l’Observatoire de la laïcité, le texte « occulte les libertés pour se concentrer uniquement sur les interdits », et présente ici ou là une « rédaction ambiguë » (ouvrant la porte à des discriminations.) L’Observatoire rappelle qu’aucune obligation de neutralité ne peut être imposée à des organismes sans mission de service public, ni dans les espaces privés.
Ce texte procède de la laïcité coercitive, inversion de sens de plus en plus courante au fil des années, à gauche comme à droite, qui transforme la garantie donnée aux citoyens en obligations pour les citoyens eux-même.
Un vote révélateur, à marquer d’une petite pierre.

Vincent Delacour
vincent.delacour@sevres.fr


Conseillère EELV - Janvier 2018

2018 : quoi de neuf ?
Les écologistes sévriens vous souhaitent une excellente année 2018 et vous proposent un horoscope rapide. Natifs de janvier : Jupiter annonce les grands bouleversements des institutions franciliennes. Verseaux : votre budget municipal bénéficie d’une manne de 33 M€ issus de la vente de la SEMI. Vous attendez toujours la réunion de la commission chargée d’y réfléchir. Mars : d’ici 2020, 48 % des foyers sévriens seront exonérés de la taxe d’habitation. 2.5 M€ seront compensés par l’Etat, vous y croyez. Taureaux : vous attendrez vainement la révélation des différentes études votées en conseil municipal. Nés en septembre : votre nouveau rythme reprend l’ancien, 4 jours par semaine. Scorpions : la construction d’une piscine à 37 M€ sur l’Ile de Monsieur, bientôt privatisée, à 200 m d’une autre piscine sur l’île Seguin, vous piquera un peu.

Catherine Candelier
Conseillère municipale
catherine.candelier@free.fr
http://sevres.eelv.fr/
contact groupe local :
carole.wessel@orange.fr


Archives « Tribune libre »

Haut de page