Tribune libre

Tribune de la majorité - Octobre 2019

Quatre bonnes nouvelles. Quatre bonnes nouvelles marquent l’actualité de ce mois d’octobre sévrien.
Première bonne nouvelle, après le début des travaux de création du restaurant du Sel au mois de juin et de rénovation de la galerie du théâtre menant à la maison des associations au mois de septembre, ce mois d’octobre voit le début des travaux de création de la future Cité des Métiers d’Art et de la « promenade des jardins », nouvelle entrée de la ville sur quatre cents mètres.
Deuxième bonne nouvelle, la plantation projetée de 282 nouveaux arbres le long de la Grande Rue et de l’avenue de l’Europe (portant le total des arbres à 317 contre 94 actuellement). La création de deux pistes cyclables sur ces deux voies, dans chaque sens de la circulation, est également prévue. L’enquête publique pour la requalification de notre route départementale se tiendra durant tout ce mois. Troisième bonne nouvelle, une modification du Plan Local d’Urbanisme entrera en vigueur à la fin du mois. Son objectif est principalement de permettre la construction d’extensions et de rehaussements pour les logements pavillonnaires et de permettre la reconstruction de 25 logements locatifs sociaux vieillissants et énergivores. Cette modification de notre PLU n’en altère pas la philosophie, bien au contraire. Notre volonté reste de préserver le patrimoine vert de notre ville. Dans cette optique, nous avons renforcé les obligations de pleine terre pour les constructions neuves.
Quatrième bonne nouvelle que vous avez sans doute constatée à la lecture de vos feuilles d’impôts locaux, la majorité municipale a voté une baisse des taux d’imposition municipaux de 3 % cette année. Cette décision a été rendu possible grâce à la gestion rigoureuse mise en place depuis des années. Comme l’année dernière, si certains constatent une évolution à la hausse de leurs impôts locaux, elle ne peut être le fait que d’une décision particulière de l’administration fiscale concernant leur logement. Celle-ci se tient à votre disposition au centre des impôts du 8, avenue de l’Europe.
Les élus de la majorité municipale
(non-inscrits ou membres de LR, de LREM, de l’UDI ou du Modem)


Tribunes de l’opposition - Octobre 2019

Chaleurs estivales, quelles réponses ?
Sèvres a connu des pics de chaleurs, les habitants de la vallée qui vivent dans le béton en ont particulièrement souffert. Le dernier PLU a été amendé à la marge avec la possibilité d’extension du bâti sur les coteaux et l’assouplissement des règles sur les pleines terres. Certes il faut préserver la « transition douce » rive droite et gauche mais du petit logement collectif y est possible sans les dénaturer. A contrario, aucune nouvelle orientation au PLU pour la majorité des sévrien.n.e.s qui vivent dans du collectif avec peu d’espaces verts en centre-ville. Les logements sociaux doivent y rester au niveau légal, est ce juste ? On densifie le long des axes les plus pollués et dans la vallée sans chercher moins de minéralité. Le Maire annonce au contraire qu’il va falloir abattre des arbres dans le cadre du projet RD910 pour en replanter. Cette logique est absurde, il faudrait capitaliser sur les grands arbres déjà en place. Face aux défis climatiques que nous vivons déjà et aux enjeux que représente le logement, ce PLU n’est pas la hauteur et ne regarde pas vers l’avenir. Sèvres ne doit pas rester une ville figée. Nous sommes nombreux à croire en une autre ville. Parlons-en ensemble !
Anne-Marie de Longevialle Moulaï
am.delongevialle@wanadoo.fr
https://partisocialiste-sevres.org
https://place-publique.eu/

Sel, RD 910 : des choix contestables
Le Sel est en travaux, 3,5 millions d’euros d’argent public (nos impôts) sont consacrés par la ville et le département à la construction d’un restaurant qui sera délégué à une entreprise privée. Cet investissement est-il justifié ? D’après le maire et la majorité municipale, il s’agit de protéger le Sel de la concurrence des complexes cinématographiques de Boulogne et Vélizy 2. Pour les écologistes, des solutions plus sobres et surtout publiques auraient permis d’améliorer la convivialité du Sel, en utilisant par exemple l’espace bar existant. Assurer l’attractivité d’une salle de spectacles, c’est d’abord faire en sorte que sa programmation soit bonne et accessible à toutes et tous. En tout cas, les restaurateurs sévriens apprécieront que la ville en soit à sa seconde promotion (après la vente de la gare du pont de Sèvres) d’une nouvelle concurrence !
La maîtrise d’œuvre des travaux est attribuée à un organisme des plus opaques : la Société Publique Locale Seine Ouest Aménagement (SPL SOA). Cette société, que la ville rémunère, élude toute demande d’information en mettant en avant le « secret des affaires » et prend en charge de plus en plus de travaux sur la commune. Même la réfection des cours d’écoles, autrefois suivie par les services techniques municipaux, est confiée à la SPL... Vous trouverez un dossier complet sur notre site.
Du 30 septembre au 31 octobre, le dossier de réaménagement de la voie dite Royale (RD910) est soumis à enquête publique. À l’heure où nous écrivons, nous n’avons pas eu accès à toutes les informations, mais sachez que le dossier, soutenu par la majorité, prévoit d’abattre 284 arbres sur les 319 existants entre Sèvres et Chaville. Couper des arbres en bonne santé, qui font respirer la ville, ce n’est pas aller dans le sens de l’histoire ! Nous vous invitons à vous mobiliser pour dire non au massacre annoncé.
Catherine Candelier
catherine.candelier@free.fr
Luc Blanchard luc.blanchard@free.fr
Josefina Cuadra josefina.cuadra@sfr.fr
http://sevres.eelv.fr/
contact groupe local :
carole.wessel@orange.fr


Archives « Tribune libre »

Haut de page