Tribune libre

Tribune de la majorité - Avril 2018

Vive l’intelligence collective
Ce 7 avril, les Sévriens auront clairement indiqué leur préférence pour le scénario de centre-ville à retenir. C’est une bonne nouvelle pour les milliers d’entre nous qui souhaitent depuis longtemps un cœur de ville rénové. Retour sur la genèse de ce scénario. En mai 2016, une balade dans le centre-ville, en compagnie d’urbanistes, est proposée à tous les Sévriens. Elle est l’occasion de recenser ce qui « marchait » ou « ne marchait pas » dans le centre-ville. Le diagnostic est présenté par l’équipe d’urbanistes, au Sel, en juillet 2016. Les Sévriens sont invités à venir échanger à son propos. Dans le même temps, un groupe de travail d’une trentaine de Sévriens est constitué : représentants de chaque quartier de la ville, de commerçants du marché Saint-Romain ou de commerces sédentaires, d’associations... Au fur et à mesure du travail des urbanistes, ce groupe de travail se réunit à quatre reprises, afin d’avancer ensemble sur l’élaboration de projets différents. Quatre scénarios, plus ou moins ambitieux, se dégagent progressivement. Ils sont présentés au Sel, lors d’une réunion publique, en mars 2017 devant près de cinq cents Sévriens.
Après avoir remis l’ouvrage sur le métier, deux scénarios sont présentés une nouvelle fois au Sel en novembre 2017, avec la même affluence de Sévriens. Vous étiez plus d’une centaine à suivre ces deux débats en direct via des Facebook Live et à poser des questions. Depuis leur tenue, ces débats ont été visionnés plus de deux mille cinq cents fois chacun. Lors de la dernière réunion publique, un des deux scénarios concernant la future place du marché se dégage clairement. C’est celui proposé dans la consultation finale de chacun des électeurs de la ville en mars 2018. Le devenir plus ou moins dense du terrain de la station-service est en revanche plus discuté. Cette question, restée pendante, est soumise à l’appréciation du plus grand nombre, car on est plus intelligent à plusieurs que tout seul, surtout pour construire une ville. À chacune de ces étapes, les élus de la municipalité ont pu prendre parti sur vos propositions. En toutes choses, mieux vaut une concertation ouverte qu’une opposition de principe. Votre projet de centre-ville sera le nôtre.

20 élus indépendants, 11 élus membres de LR, de LREM, de l’UDI ou du Modem


Tribunes de l’opposition - Avril 2018

Quel calendrier pour le Centre-ville ?
L’arrivée du printemps coïncide avec le débat d’orientation budgétaire de la ville. Si la vente de participations de la SEMI apporte un certain confort financier pour financer les investissements, le budget demande à être suivi de près. Les intentions du Président de la République sont de nature à brider les marges de manœuvre des collectivités locales : le devenir de la gouvernance de la Métropole du Grand Paris version Macron, et donc l’autonomie des maires de la petite couronne reste à préciser et d’autre part le dégrèvement de la taxe d’Habitation prive les collectivités locales du pouvoir de fixer le revenu en provenance de cette taxe. On peut douter de la volonté de l’État de compenser 100% de ce dégrèvement sur le long terme. L’Histoire montre que cela ne se fait jamais sur la durée.
C’est dans ce contexte qu’il faut élaborer le budget. Malgré l’apparente aisance financière d’aujourd’hui, multiplier les projets d’investissements à tout va nous semble hasardeux : la ville est engagée sur des projets onéreux à court terme (consolidation de l’église Saint-Romain, rénovation du passage du Théâtre, restaurant du SEL) cumulés avec l’entretien courant du patrimoine municipal. Par ailleurs le projet de centre-ville demande à être cadré : quelles échéances de réalisation, quels besoins de financement année par année ? C’est ce cadrage que nous demandons au Maire. Cela nous semble plus important que de dépenser de l’énergie pour consulter les sévriens sur un élément très annexe du projet de centre-ville. Etait-il utile de dépenser plus de 11 000 € pour nous demander si à la place de la station-service, il faut construire un bâtiment de deux ou trois étages ? Les éléments fournis étant en outre, notamment sur le volet financier, très succincts.

Frédéric Durdux, fdurdux@gmail.com, Anne Marie de Longevialle-Moulai, am.delongevialle@wanadoo.fr

Et maintenant
Une fois n’est pas coutume, parlons de politique… Près d’un an, force est de constater que le macronisme n’est pas la synthèse magique. Au plan local, la prétention d’une candidature « apolitique » a fait pschitt : le maire a soutenu Fillon au plus haut de sa posture droitiste.
Le monde se transforme dit-on, c’est vrai par certains aspects. Moins par d’autres. Les fiefs ont la vie dure. Examinons les rôles d’élus dans les syndicats inter-communaux et inter-départementaux, et la vie « sociale » de ces instances.
La bipolarité garde son sens et le « dégagisme » c’est un peu court. Le PS reste le tenant d’un espace qu’il faut réinvestir, car c’est un besoin et une demande de la société. Cela doit se faire par le bas, par le local, par chacun : nouveaux venus bienvenus, avec une forte exigence sur la transparence réelle.

Vincent Delacour
vincent.delacour@sevres.fr

Fausse démocratie
Le vote sur le centre-ville a été organisé de façon qu’aucune voix dissonante ne puisse s’exprimer. Le projet est présenté comme ayant été avalisé par la population sévrienne, alors qu’aucun autre scénario n’a jamais été discuté. On vous a demandé de trancher entre deux options, en vous indiquant que l’une serait plus chère que l’autre, mais de combien ? Mystère ! Le maire s’apprête à bloquer 20 millions d’euros dès 2018 pour cette opération sur laquelle pèsent de nombreuses incertitudes (foncier, accord pour le déménagement du commissariat…). Au mieux, le projet aboutira dans 15 ans et ne résout en rien les problématiques de circulation piétonne, de bruit, de pollution aux abords du centre. Il ne donne aucune réponse sur le devenir du bâtiment administratif et n’apporte pas d’amélioration aux axes commerciaux. Occasion ratée !

Catherine Candelier Conseillère municipale catherine.candelier@free.fr http://sevres.eelv.fr/ contact groupe local : carole.wessel@orange.fr


Archives « Tribune libre »

Haut de page