La gestion des arbres

Toute l’année, notre intercommunalité veille sur le patrimoine végétal dans un souci de préserver ces éléments structurant du paysage, véritables poumons du territoire.

Le patrimoine arboré est en perpétuelle évolution et la vigilance est donc de mise pour l’entretenir. En milieu urbain, l’abattage est nécessaire lorsque les arbres sont vieillissants et fragilisés, plus sensibles aux maladies, aux attaques d’insectes ou aux champignons, qui se propagent notamment dans les blessures (racines coupées, plaie sur le tronc…).
Dans d’autres cas, certains arbres peuvent être abattus en raison de traumatismes liés, par exemple, à des conditions météorologiques extrêmes (canicules, tempêtes…) ou aux agressions du quotidien comme les coups de pare-chocs sur les troncs. Dans la majorité des cas, l’abattage est nécessaire pour des raisons de sécurité : un arbre fragilisé constitue un danger pour les riverains. La plupart du temps, les signes du dépérissement sont invisibles et la beauté apparente d’un arbre n’est pas un gage systématique de bonne santé.
Certaines précautions doivent également être prises par les propriétaires privés afin de préserver leurs végétaux des aléas climatiques. Au cours des interventions d’urgence réalisées lors de la tempête Eléanor, en janvier 2018, les équipes de GPSO ont apporté leur assistance aux riverains ayant subi des dégâts conséquents sur leur habitation, pour sécuriser les espaces sinistrés et les conseiller sur les mesures à prendre en cas d’intempéries.
Il est fortement conseillé à tous les propriétaires de jardins – y compris les syndics et les bailleurs sociaux – de prévenir ces risques majeurs. La meilleure solution reste la prévention en faisant contrôler régulièrement ses arbres par un élagueur diplômé voire un arboriste spécialisé, de lui demander conseil afin qu’il surveille l’apparition de maladies susceptibles de les fragiliser, de couper des branches menaçant de tomber ou de s’assurer que les racines soient résistantes. Chaque cas étant particulier, un élagage drastique n’est pas toujours la solution à appliquer.

Haut de page

Laisser un commentaire