Inventaire ornithologique de Sèvres

Cette année, un premier inventaire des oiseaux sévriens va être effectué par Jean-Pierre Thauvin, ornithologue, membre de l’Association des Naturalistes des Yvelines. Pourquoi faire un inventaire des espèces d’oiseaux qui vivent ou passent sur la commune : tout simplement pour connaître les oiseaux qui sont chez nous. C’est une façon de mesurer l’importance de l’avifaune à l’heure où l’on annonce une disparition de 30 % des oiseaux dans nos campagnes.

Ce premier inventaire réalisé à Sèvres marque un « point zéro », c’est à dire qu’à un moment donné on sait ce qu’il y a et que quelques années plus tard on refera cet inventaire pour constater ce qui s’est passé et tenter d’en tirer des états.
Comment pratique-t-on ces inventaires ? Il faut fixer des « points d’écoute », y stationner pendant environ 10 minutes et noter tout ce que l’on voit, entend… ceci le matin avant 10 h. Cette opération s’effectue durant les mois d’avril, mai et juin, période durant laquelle les espèces sont reproductrices.
En dehors de cette période, ce seront des oiseaux hivernants, des oiseaux qui viennent du nord et de l’est de l’Europe car la nourriture est très difficile à trouver. Ce sont essentiellement des granivores. Pour ce qui concerne les insectivores, ils sont obligés de partir vers les zones africaines où les insectes sont présents toute l’année.

Haut de page

Laisser un commentaire