Fibre optique

La fibre permet d’avoir un accès à l’Internet à très haut débit au moment où celui-ci est devenu nécessaire avec la multiplication des équipements multimédia. Pour répondre à cet enjeu, un projet d’infrastructure de service public a été initié par le conseil départemental des Hauts-de-Seine : THD Seine. Lancé en 2008, le projet THD Seine avait pour objectif de réaliser la construction d’un réseau en fibre optique FTTH (fibre jusqu’au logement) couvrant l’ensemble des 36 communes du Département.

Ce réseau devait être passif, neutre et ouvert à tous les opérateurs, afin de favoriser la concurrence et permettre l’accès au Très Haut Débit à tous les alto-séquanais.

La conception, la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation de ce réseau ont été confiées, sous la forme d’une délégation de service public (DSP) d’une durée de 25 ans, à la société Sequalum, aujourd’hui filiale de Numericable et de SFR collectivités. Le département avait voté une subvention de 59 M€ pour compenser la construction et l’exploitation sur les zones non rentables, en particulier les habitations pavillonnaires. L’objectif de déploiement contenu dans la convention de délégation de service public était la construction en 6 ans (s’achevant le 20 octobre 2015) de 825 900 prises raccordées sur l’ensemble du département.

Compte tenu, notamment, de retards importants constatés dans la construction du réseau en regard des objectifs de la convention, l’assemblée départementale a voté le 17 octobre 2014 la résiliation de la DSP, avec effet au 30 juin 2015. Depuis le 1er juillet 2015, le Département a repris la responsabilité du réseau THD Seine et a créé la Régie THD Seine pour garantir la continuité du service, à savoir la maintenance et l‘exploitation de l’infrastructure existante, sans extension.

Aujourd’hui, trois opérateurs exploitent le réseau de fibre optique. Il parcourt 100% des rues de Sèvres, mais ce sont uniquement 5 344 logements qui sont raccordables, soit 44% de la commune. Ce pourcentage relativement faible est dû au fait que les habitations de plus de 12 logements ont été privilégiés, compte tenu des coûts de branchement. Orange, qui a repris en partie le déploiement de la fibre sur notre territoire, prévoit de la rendre progressivement accessible aux immeubles de moins de 12 logements et aux pavillons.

Quoi qu’il en soit, si vous voulez savoir si votre logement est éligible à la fibre, le plus simple est de vous rendre sur le site de votre opérateur.

 

Les principaux opérateurs

Orange

Bouygues Telecom

SFR

Free

 

Pour en savoir plus

Département des Hauts-de-Seine : le point sur le très haut débit

 

 

 

Haut de page