Handicap : Sèvres s’investit

Sèvres a été reconnue en 2010 comme la première ville des Hauts-de-Seine pour l’accessibilité de sa voirie aux personnes handicapées. elle poursuit ses efforts sur tous les plans.


Le centre communal d’action sociale (CCAS) accueille, oriente et assiste toute personne, voulant se déclarer handicapée, dans ses démarches, notamment auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Par ailleurs, le CCAS coordonne tous les services proposés aux personnes en situation de handicap : portage de repas à domicile, service de transport adapté pour Sèvres, télécommandes pour feux sonores, téléalarmes…
Le CCAS travaille en réseau avec les principaux établissements et associations de la ville et peut aider à orienter les Sévriens concernés dans leurs recherches. La Ville dispose d’une référente handicap qui coordonne le parcours de la personne handicapée.

La voirie. Sèvres a fait réaliser le premier diagnostic de sa voirie en 2003. Les itinéraires aménagés assurent la continuité du cheminement entre les pôles d’attractivité (mairie, écoles, commerces, transports, etc). Le programme, mis en place avec GPSO, consiste à réaliser des aménagements de l’espace public, à rehausser les arrêts de bus et à équiper les feux tricolores pour les non-voyants. Ce plan, élaboré en partenariat avec le département des Hauts-de-Seine, s’étale sur sept ans.
Son financement est évalué à 870 700 € sur Sèvres, hors coût des travaux sur les routes départementales. Les plus grandes difficultés à Sèvres résident dans le relief de la ville et dans l’étroitesse de nombre de ses rues. Aujourd’hui, 63.56 % de la voirie sévrienne est accessible.

Les équipements communaux.
Après la rénovation de l’hôtel de ville – un chantier de plus de trois ans achevé fin 2009 – qui a rendu la plupart des étages et des services accessibles, le Sel et la Médiathèque ont aussi fait l’objet d’importants travaux. Le Sel a notamment vu la création d’un ascenseur desservant l’ensemble des niveaux, le renforcement de l’éclairage dans les zones de passage, la mise en place d’une signalétique adaptée ou la création de sanitaires handicapés, à chaque niveau. La Médiathèque a vu ses escaliers, ses gardes corps et ses portes modifiées. D’autres bâtiments, comme l’école maternelle des Bruyères, l’école maternelle Gambetta, l’esc@le, le Tennis Club de Sèvres ont fait l’objet de travaux destinés à améliorer leur accessibilité.

L’emploi communal. Depuis 2008, la Ville de Sèvres, en sa qualité d’employeur, mène une politique en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. À compter de 2012, la ville a mis en oeuvre un plan d’action en faveur de l’emploi des personnes handicapées à la mairie de Sèvres établi avec le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique). Ce plan d’action constitué représente un engagement d’une valeur de 458 150 € et bénéficie d’un financement total maximum de 293 460 € du FIPHFP. Les objectifs fixés étaient de douze recrutements sur la durée de la convention. Entre 2012 et 2014, la ville a réalisé dix recrutements, soit 83 % de l’objectif atteint, dans un contexte particulier de rigueur budgétaire. À ce jour, dix-sept bénéficiaires de l’obligation d’emploi figurent à l’effectif pour une obligation à vingt-trois. En 2007, la mairie n’en dénombrait que deux.

À l’école. Dans nos écoles, une classe pour l’inclusion scolaire (CLIS) a été ouverte à l’école élémentaire Gambetta A en 2009. Elle accueille un maximum de douze élèves présentant un handicap, du CP au CM2, et leur propose une scolarisation adaptée. À noter également, depuis 2014, une classe expérimentale de trois à cinq tout jeunes enfants atteints de troubles envahissants du développement ou de troubles du spectre autistique à l’école Gambetta B. Les objectifs sont de préparer, respecter et adapter, si besoin, le projet d’accueil mis en place avec et pour la personne en situation de handicap. Il s’agit aussi d’assurer aux équipes une formation ou une sensibilisation spécifique. Enfin, n’oublions pas les associations sportives sévriennes proposant des activités handisport très variées. Renseignez-vous auprès de la référente Handicap.

Les transports spécialisés

Le Petit Bus de Sèvres
Le Petit Bus de sèvres est un mode de transport adapté réservé à toute personne habitant Sèvres, préalablement agréée par le CCAS. Il fonctionne du lundi au vendredi, 12 mois par an. ?01.41.14.11.36

Le PAM 92
Le Petit Bus est complété par un service alto-séquanais de transport des personnes en situation de handicap, le PAM 92. Il a pour but de faciliter les déplacements des personnes handicapées dans les Hauts-de-Seine et toute l’Ile-de-France, 7 jours sur 7, de 6 heures à minuit (sauf le 1er mai).

 

Les aides

A la fin de l’année 2014, les aides distribuées se répartissaient ainsi :Aides adultes
– Titulaires carte d’invalidité 80% ou plus (tout type de handicap) : 394 personnes (104 demandes instruites en 2014 dont 69 au CCAS de Sèvres)
– Titulaires carte européenne de stationnement : 304 personnes (124 demandes instruites en 2014 dont 105 au
CCAS de Sèvres)
– Bénéficiaires de l’allocation compensatrice-prestation de compensation du handicap : 58 personnes (34 demandes instruites en 2014)
– Titulaire de la carte de priorité (invalidité inférieure à 80%) : 299 personnes (57 demandes instruites en 2014 dont
36 au CCAS de Sèvres)Aides enfants
– Titulaires carte d’invalidité 80% ou plus (tout type de handicap) : 25 personnes
– Titulaire de la carte de priorité (invalidité inférieure à 80%) : 3 personnes

 

Les établissements spécialisés

Sèvres compte six établissements accueillant des enfants ou adultes handicapés :
– Centre Claire Girard
– Hôpital de Jour « Les Lierres »
– Institut médico-éducatif « Les Peupliers »
– Trajectoires Emploi et Formation
– Relais Jeunes de Sèvres
– La Maison Perce-Neige de Sèvres

 

Référente handicap
Depuis l’ouverture de la Maison départementale des personnes handicapées des Hauts-de-Seine, les formalités sont centralisées au CCAS, véritable premier guichet de la Maison départementale des personnes handicapées :
Valérie Martel.
01 41 14 11 37
valerie.martel@ville-sevres.fr,
CCAS, 14, rue des Caves du Roi
Haut de page

Laisser un commentaire