Grand Paris Seine Ouest déploie sa Police verte

A partir du 1er mars 2019.
Face à la montée des incivilités sur le territoire et malgré une large palette de services déjà mobilisés au quotidien, GPSO agit et déploie une police de l’environnement.

Composée de 14 agents assermentés, la Police verte aura pour mission de sensibiliser les riverains au respect de l’espace public et sera en mesure d’agir rapidement sur toutes les incivilités constatées dans les huit communes. Elle interviendra en soutien des équipes de GPSO qui œuvrent quotidiennement au nettoyage de l’espace public et à la collecte des déchets.
À travers cette nouvelle police,, Grand Paris Seine Ouest poursuit sa politique en faveur de la préservation de l’espace public et de l’environnement.
Le mercredi 20 février, ce dispositif, unique en Île-de-France, a été présenté sur l’île Saint-Germain, en présence des huit maires de GPSO (le Président Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt) et les vice-présidents : Jean-Jacques Guillet, maire de Chaville ; André Santini , ancien ministre, maire d’Issy-les-Moulineaux ; Christiane Barody-Weiss, maire de Marnes-la-Coquette ; Denis Larghero, maire de Meudon ; Grégoire de La Roncière, maire de Sèvres, Bernard Gauducheau, maire de Vanves ; Aline de Marcillac, maire de Ville-d’Avray) et du général de division commandant de la Garde Républicaine, du commissaire divisionnaire du district de Police, d’une brigade de la Police montée et d’une brigade de la Garde Républicaine à cheval, des gardes champêtres ainsi que deux contrôleurs de l’espace public.

Haut de page

Laisser un commentaire