Garance Bigo et Anouk Dronval : les deux fées lumière

Garance et Anouk ont créé la vidéo, projetée lors de la Fête des Lumière le 7 décembre, en hommage au Bureau International des Poids et Mesures.
Un défi de poids, à la mesure de leur talent !

Même si elles ont poursuivi, après l’école des Gobelins, leur parcours chacune de leur côté en tant que free lance, Garance Bigo et Anouk Dronval, retrouvent très vite la complicité qui les a unies pour leur expérience sévrienne. Garance se lance la première. « Nous nous sommes rencontrées à l’école des Gobelins dans la classe de Graphiste Motion Designer. » Anouk enchaîne « Dans le cadre de notre stage de fin d’année, Marie-Jeanne Gauthé, qui intervient dans notre promotion et qui avait réalisé la première édition du mapping, nous a proposé de participer à cette fresque lumineuse pour la ville de Sèvres. Nous avons tout de suite été emballées par ce projet. » Après le musée de la Céramique et Jules Vernes, cette troisième édition a pour thème les poids et mesures afin de mettre en lumière le Bureau International des Poids et Mesure (BIPM), un sujet très pointu et pas forcément connu du grand public.

Installé dans le parc de Saint-Cloud, le BIPM est connu dans le monde entier car il abrite le poids référence pour le kilogramme adopté par près de soixante pays. « Début juin, nous avons eu la chance de visiter cet endroit incroyable » explique Anouk. « Cela nous a permis de mieux comprendre l’évolution des outils et des objets qui servaient au calcul jusqu’à l’entrée dans l’ère scientifique et la création de la balance de Kibble. Cela a nourri notre imaginaire pour proposer une création qui évoque à la fois l’histoire de l’étalonnage tout en restant très visuelle et ludique. »

En 5 minutes, les jeunes femmes évoquent toutes les grandes étapes qui ont mené à l’établissement de l’étalonnage en partant de la taille du pied du roi jusqu’à la formule mathématique qui va remplacer désormais le poids étalon de référence. « Nous avons découpé cette histoire en trois parties » expliquent en choeur les deux jeunes femmes « Une partie sur l’époque médiévale à dominante rouge et bleue, évoquant les problèmes des paysans lors des mesures de leurs champs, l’époque industrielle avec la création des machines et enfin la période plus futuriste avec les formules mathématiques. » Choix des références graphiques, écriture du story-board avec la matrice de la mairie, production visuelle et musicale, Garance et Anouk ont travaillé un mois complet sur cette projection lumineuse présentée le 7 décembre lors de la Fête des Lumières, devenue un rendez-vous incontournable pour tous les Sévriens.

Haut de page

Laisser un commentaire