Faire son compost

Et si vous lanciez un projet de compostage collectif en pied d’immeuble ?


Habiter en appartement et réduire le volume de ses ordures ménagères tout en les valorisant… Avec le compostage collectif, c’est possible ! Près de 30 % des déchets des bacs gris sont constitués de matière organique fermentescible (épluchures de fruits et légumes, marc de café, thé…). Elle pourrait être valorisée en étant compostée.

Embellir les plantations
Le compost, récolté après quelques mois, permet d’embellir plantes d’intérieur et jardinières, espaces verts de la résidence, jardin partagé ou carré potager. C’est simple, convivial et gratuit ! Grand Paris Seine Ouest accompagne gratuitement ses habitants dans la mise en place d’un projet de compostage collectif :

  • Audit de faisabilité sur site
  • Formation des référents
  • Dotation, livraison et aide à l’installation des composteurs
  • Communication auprès des habitants
  • Suivi personnalisé tout au long de la première année

Comment faire ?
Pour valider un site de compostage collectif en pied d’immeuble, il suffit d’obtenir l’accord du conseil syndical, ou du bailleur social ou institutionnel, voire un vote de l’assemblée générale (facultatif). Ensuite, il convient de fixer une date, avec GPSO, pour vérifier que les conditions d’installation d’une aire de compostage collectif sont réunies, à savoir :

  • Un emplacement adéquat : le bac de compostage doit être placé sur la terre ou un terrain enherbé pour profiter du travail des micro-organismes présents dans le sol
  • Un espace suffisant pour un deuxième bac à proximité afin de stocker la matière «sèche» (feuilles mortes, broyat…), indispensable au bon équilibre du compost pour permettre l’aération et éviter le tassement et le pourrissement des matières molles et humides
  • La désignation d’un ou plusieurs foyer(s) référent(s) dont le rôle consiste à superviser le site

Il est également possible de composter les déchets organiques en appartement grâce à un lombricomposteur ou en pavillon au moyen d’un composteur de 400 l, que GPSO met à disposition des habitants gratuitement. À Sèvres, 13 copropriétés et l’école maternelle Gambetta ont été équipées par GPSO pour le compostage collectif.

Pour plus d’informations :
0 800 10 10 21(appel gratuit)
www.seineouest.fr

Les composteurs et lombricomposteurs sont mis gratuitement à disposition des personnes intéressées.

Témoignages

Anne-Laure Desvarreux, responsable du compostage collectif dans sa résidence
« La principale difficulté dans l’utilisation du compostage collectif est le respect des règles : l’utilisation d’un composteur collectif diffère d’un composteur individuel, ce que beaucoup de gens ignorent.
Après avoir passé une année à communiquer par affichage, mail, réunion collective ou formation individuelle, les règles communes n’étaient jamais respectées, nous passions 1 h 30 le week-end à découper les légumes, à retirer les agrumes, les cailloux, les petites cuillères ou boîtes de conserve ! Le compost ne se formant pas, nous avons été contraints, à contre cœur, de retirer les bacs. Mais nous ne baissons pas les bras et démarrons une nouvelle expérience en communiquant avec humour grâce au talent de dessinateur d’un voisin.»

Alain Monégier du Sorbier, responsable du compostage collectif dans sa résidence
« Nous avons adhérés au compostage collectif fin 2016 et avons reçu nos premiers bacs de compostage tout début 2017. Nous sommes une résidence de la ville de Sèvres de 40 foyers dont plus de la moitié a souhaité se lancer dans cette initiative écologique.
L’utilisation actuelle des bacs est très encourageante.
Nous prévoyons l’apport de deux nouveaux bacs pour les matières sèches nécessaires à un meilleur compostage.
Nous avons été extrêmement bien conseillés par le Maître compostage du GPSO. Il a su nous donner toute l’aide nécessaire à un bon démarrage de la démarche auprès des personnes qui l’ont souhaité.»

Haut de page

Laisser un commentaire