Prévention

Les dangers de Facebook pour les 8-17 ans…

Une étude réalisée par l’Union nationale des associations familiales (Unaf), la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) et l’association Action innocence, pointe les risques des réseaux sociaux pour les ados :
-48% des 8-17 ans indiquent avoir un compte sur Facebook alors que le célèbre réseau est en principe interdit aux moins de 13 ans
-18% d’entre eux s’y connectent, dont 9% avec l’accord de leurs parents.

Un manque de vigilanceet des comportements addictifs des jeunes à l’égard de Facebook :
-59% d’entre eux déclarent s’y connecter tous les jours et seulement 23% des parents limitent leur durée de connexion
-88% d’entre eux n’hésitent pas à dévoiler des photos d’eux sur leur profil
-68% montrent leur adresse mail
-58%s ne cachent pas s’ils sont célibataires ou non
-27% diffusent leur adresse postale
-Les ados comptenten moyenne 210 amis sur Facebook
-31% des sondés avouent avoir accepté dans leurs contacts des personnes qu’ils n’avaient jamais rencontrées. Et plus leur réseau est étendu, plus les risques d’incivilité sont importants.
-25% des jeunes utilisateurs de Facebook avouent avoir été victimes d’insultes et de rumeurs
-plus d’un tiers des jeunes ont déjà été choqués par des propos, des photos et des vidéos publiés sur le réseau.

D’où l’importance pour les parents de ne pas attendre ce genre de mésaventure pour s’intéresser aux usages de leurs enfants, car seulement la moitié d’entre eux les surveillent.

Conseils aux parents

L’Unaf, la Cnil et Action innocence recommandent aux parents de:-dialoguer avec leurs enfantspour connaître leurs pratiques et leurs amis sur Facebook.Autre impératif: -leur faire prendre conscience que l’injure, la diffamation, le cyber-harcèlement sont punissables par la loi, tout comme la diffusion de photos ou de vidéos, sans le consentement des personnes concernées.

Vous utilisez Facebook…

-Savez-vous que par défaut tout le monde peut voir votre statut ainsi que la liste de vos amis ?
-Savez-vous que par défaut les amis de vos amisont accès à toutes vos photos, vos vidéos, votre mur, vos articles… ?
-Savez-vous que par défaut les applications qu’utilisent vos amispeuvent utiliser toutes vos informations et les publier ?
-Savez-vous que par défaut vos amispeuvent vous taguer dans une photo et la rendre visible à tout le monde ?
-Savez-vous que Facebook a fait un partenariat avec certaines applications qui ont une liberté totale pour puiser dans vos informations personnelles ?

De l’utilisation d’internet

Des pourcentages étonnants et assez effrayants
-54,5 % des enfants n’ont jamais reçu d’informations en rapport avec les dangers d’Internet
-44 % des mineurs se sont sentis harcelés sexuellementsur Internet
-11 % des mineurs ont été insultés et ont donc souffert de cyberintimidation
-4 % des mineurs ont reçu des mails contenant des messages déplaisants et parmi eux 1,5 %ont été effrayés
-19 % des jeunes de 12 à 17 ans se connectent sur Internet à partir de cybercentres pour commettre des actes illégaux
-4 % de ces jeunes menacentd’autres utilisateur
-33 %des enfants naviguent sur des sites pornographiqueset parmi eux 20 % sont des enfants ayant 13 ans ou moins
-38 % naviguent sur des sites contenant de la violence
-16 % naviguent sur des sites racistes.

Facebook: comment protéger sa vie privée ?

Vous craignez que votre profil et les informations que vous diffusez à vos “amis” sur Facebook soient visibles de tous ?

Des conseils pour garder le contrôle :

Limitez votre cercle « d’amis »
Certains pensent qu’il faut avoir le plus « d’amis » possibles sur Facebook. Attention, plus vous avez « d’amis », plus vos informations sont diffusées. L’adage «les amis de mes amis sont mes amis » ne se vérifie pas toujours. Vous avez forcément déjà pu le constater autour de vous. Pour éviter de rendre accessible votre profil et vos données àn’importe qui, acceptez uniquement les gens que vous connaissez sur votre liste d’amis. Si une personne inconnue vous envoie une invitation, deux possibilités s’offrent à vous : soit vous refusez tout simplement, soit vous lui faites un courriel pour lui demander qui elle est. Et n’oubliez pas, de faire le ménage régulièrement… D’anciens ex « amis » traînent peut-être encore…

Créer des listes d’amis
Vous pouvez classer vos “amis” selon les critères qui vous conviennent en créant des “Listes”. Par exemple, faire une liste de collègues, une liste avec vos amisproches, et une autre avec votre famille. Tous les contenus que vous ajoutez sur Facebook, y compris vos statuts, peuvent être destinés seulement à certaines personnes. Il vous suffit de choisir, à chaque fois que vous mettez quelque chose en ligne, dans l’onglet déroulant symbolisé par deux silhouettes (Public, Amis, Moi uniquement, Personnalisé…). Pratique pour éviter par exemple que vos collègues de travail tombent sur vos photos de vacances !

Eviter les photos embarrassantes
Si un “ami” met en ligne une photographie ou une vidéo où vous apparaissez, il peut vous “taguer”, c’est-à-dire relier votre nom à l’image. Tous vos “amis” en seront avertis et pourront la voir. Pour éviter cela, vous pouvez choisir les personnes qui pourront les consulter dans “Paramètres de confidentialité” en cliquant sur la flèche en haut à droite (à droite de la rubrique “Accueil”), puis en allant dans “Journal et identifications”, “Modifier les paramètres”, “Qui peut voir les publications dans lesquelles vous êtes identifié(e) sur votre journal”.

Facebook & internet : conseils aux parents et aux jeunes

Utiliser Facebook au quotidien

Haut de page