Église Saint-Romain : une restauration exemplaire

Réouverture vendredi 20 décembre 2019.
Des toitures à la nef, en passant par les soutènements, l’église Saint-Romain a été remise en état. Des travaux dont avait bien besoin le plus ancien bâtiment de la ville. Datant du XIIe siècle, il a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1937.

L’église de Sèvres est l’une des plus anciennes d’Île-de-France et la plus ancienne église sur la route de Paris à Versailles. Elle a longtemps dominé la vallée, marquant le paysage et l’animant du son de ses cloches. C’est le plus ancien monument de Sèvres.
Résistant au temps et aux projets de reconstruction, elle a su conserver sa physionomie des siècles écoulés. À ce titre, elle fait partie du patrimoine historique de Sèvres. C’est le deuxième monument de la ville inscrit à l’inventaire des monuments historiques après la Manufacture. L’église Saint-Romain, saisie par l’État en 1789, fait partie intégrante du patrimoine communal, contrairement aux édifices de culte postérieurs à 1905 comme le centre paroissial protestant Séquoïa (1966), l’église catholique Notre-Dame des Bruyères (1969) ou la pagode bouddhiste Tinh Tam (1990).

Un chantier d’ampleur

L’église Saint-Romain était en très mauvais état malgré une importante restauration à la fin des années 80. Elle présentait de nombreux désordres dont de multiples fissures qui, pour certaines, constituaient un danger pour la conservation du monument, voire un risque pour le public. L’enjeu de la rénovation qui vient de s’achever était de traiter définitivement ces désordres tout en rendant à l’église Saint-Romain une présentation digne de son statut de monument historique. Le programme mis en œuvre comprenait notamment la consolidation structurelle, l’assainissement de l’édifice, l’intervention sur les superstructures ainsi que la restauration du clos et du couvert. Les travaux ont concerné la consolidation et la stabilisation des infrastructures, fondations et superstructures (y compris le clocheton), puis la rénovation intérieure (badigeons, traitement décoratif des parements) et enfin la mise en conformité de l’église avec la réglementation relative aux établissements recevant du public, notamment la sécurité incendie et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.
La restauration de l’église Saint-Romain a bénéficié du soutien financier du Département des Hauts-de-Seine, de la Région Île-de-France et de l’État.

Réouverture vendredi 20 décembre 2019

L’église Saint-Romain à travers les siècles
Exposition du jeudi 9 janvier au samedi 1er février à l’hôtel de ville, 54, Grande Rue

Visites de l’église *COMPLET*
Par Pascal Prunet, architecte en chef des monuments historiques, en charge du chantier
– samedi 11 janvier à 11 heures
– samedi 25 janvier à 15 heures.
Inscription : archives@ville-sevres.fr – 01 41 14 11 41

 

Loi de 1905
En application de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État, les églises paroissiales qui existaient à l’époque, comme l’église Saint-Romain, sont devenues la propriété des communes et mises à la disposition des fidèles et du clergé. Selon l’article 13, « l’État, les départements, les communes et les établissements publics de coopération intercommunale pourront engager les dépenses nécessaires pour l’entretien et la conservation des édifices du culte dont la propriété leur est reconnue par la présente loi. »

 

Haut de page

1 réponse

  1. Marc Dumont dit :

    Bonjour Quel est le coût total des travaux ?

Laisser un commentaire