Galerie du Théâtre : une rénovation d’ampleur

Galerie du Théâtre : une rénovation d’ampleur

Sommaire

Les travaux de rénovation de la Galerie du Théâtre portaient sur sa mise aux normes en termes de sécurité incendie et d’accessibilité et sur la création de trois salles d’activités (arts plastiques, sculpture et danse) dans d’anciens locaux désaffectés. Dans le même temps, il s’agissait d’embellir les espaces communs par l’introduction de couleurs et d’espaces végétalisés et, enfin, de sécuriser les accès des immeubles donnant dans la galerie.

L’intention dans la galerie réhabilitée

L’idée principale de la rénovation a porté sur la création d’une ambiance sobre, redonnant une dimension chaleureuse à l’architecture un peu brutale des années 70. Abandonnant les effets graphiques en noir et blanc, une architecture de parquet et de peinture satinée a permis de redonner une dimension humaine au lieu. Les faïences, protégeant les parties basses des murs, ont été choisies dans les tons sable, jouant sur des couleurs mates et naturelles. Des effets de faux-plafonds marquent des placettes qui sont agrémentées de jardinières exotiques et inattendues.
Lors de la déambulation dans le long couloir principal de la galerie, des baffles acoustiques, serpentant à différentes hauteurs, accompagnent le visiteur souhaitant accéder aux différents services de la ville (Maison des Associations, salles de danse, salle de boxe, salle de sculpture, Maison de la Famille…). Un éclairage choisi dans une gamme chaude renforce le coté « cosy » des espaces. En parallèle, ces travaux ont totalement sécurisé l’ensemble des établissements recevant du public (ERP) et des immeubles donnant sur la galerie face au risque incendie (murs, cloisons, portes et baies vitrées).

L’intention dans les nouveaux locaux danse-sculpture-dessin

Conçu comme un établissement recevant du public unique, le lieu peut accueillir, dans des conditions de travail haut de gamme, des enseignements de dessin et de sculpture avec un éclairage particulièrement adapté (haut niveau d’éclairage sans reflet et sans ombre) dans une ambiance sobre et dynamique. Techniquement soignée avec une ventilation professionnelle, deux murs de miroirs et un sol souple sur parquet, la salle de danse est prévue pour recevoir 25 danseuses ou danseurs. L’atelier de sculpture est prévu pour accueillir deux fours professionnels. Une série de vitrines donnant sur la galerie permettra de présenter les travaux réalisés par les créateurs tout en animant agréablement un lieu rendu à ses habitants.

Le budget

Pour l’ensemble, les travaux ont coûté 2 250 000 € HT dont une partie prise en charge par le département des Hauts-de-Seine (450 000 €) et par Immobilière 3F (300 000 €), copropriétaire.

Les améliorations fonctionnelles

Sécurité : la Galerie est dorénavant équipée de 13 caméras de vidéo-surveillance qui seront activées prochainement. Elle est également dotée de 4 portes à code d’accès. Par ailleurs, les entrées d’immeubles ont été protégées par des grilles formant un sas, solution plébiscitée par les résidents.

Accessibilité : mise aux normes complète sur le plan accessibilité PMR – tout handicap.

Economies d’énergie (isolation et leds) : dans l’ERP, les murs et plafonds ont été isolés à un niveau supérieur à la réglementation thermique et les éclairages de la galerie sont passés aux LEDs avec détecteurs de présence pour un allumage progressif et naturel.

Sécurité incendie : portes coupe-feu ½ heure, toute cloison, baie vitrée ou mur coupe-feu une heure, planchers et structure stable au feu mini une heure.

Accès de la Galerie du Théâtre

  • rue Pierre Midrin
  • rue Lecointre
  • rue des Binelles
Accès sécurisés et éclairage à LED
La salle de sculpture est prête à fonctionner
La salle de danse peut accueillir 25 danseuses ou danseurs. Léa a été la première à la découvrir