Commerces et entreprises : des aides bienvenues

Commerces et entreprises : des aides bienvenues

Sommaire

Confidentiel

La solidarité entre commerçants
Le dépôt vente de Florence Broutin installé depuis plus de 20 ans sur Sèvres propose des vêtements et accessoires de mode griffés à des prix imbattables. Mais la crise sanitaire ne l’a pas épargné. « Heureusement que mes voisins de CopyCat ont été très solidaires pour récupérer et garder mes colis pendant les fermetures. » confie Florence encore émue en évoquant ces moments difficiles. « Je me suis aussi découvert de nouvelles ressources pour m’adapter à la situation et le service économique de la ville a été très présent. Il a notamment transféré les liens Internet pour bénéficier des aides. J’ai pu ainsi bénéficier de l’aide du département Relance 92. J’ai été aussi touchée par la solidarité entre les commerçants de notre groupe WhatsApp. Laurence, de Tant que femme sera m’a conseillé, et à mon tour, j’ai aidé au montage du dossier de l’onglerie voisine. Je n’oublierai jamais le soutien indéfectible de mes clientes. » souligne Florence Broutin.

Confidentiel
Au 2, rue de Ville d’Avray.
Du mardi au samedi de 10 h 30 à 18 h.

Thym et Romarin

Un apprenti pour l’avenir
La boutique située en plein centre-ville est dédiée à l’univers de la maison et de la cuisine. Le gérant, Monsieur Bordeau explique « Nous sommes un magasin qui marche au coup de coeur, à l’affectif.
Nous avons parfaitement compris quand nous avons été considérés comme non-essentiels. Nous avons alors mis en place un service de Click and Collect le samedi pour garder un lien avec notre clientèle. Je tiens à saluer le travail de la mairie qui a fait son maximum pour nous soutenir et pour relayer les informations. Les aides du département et de l’État étaient bienvenues pour tenir, surtout pour les commerces en phase d’investissement ou d’amortissement. Installés sur Sèvres depuis près
de 20 ans, nous n’étions pas dans cette configuration mais je pense aux commerces qui se sont lancés il y a peu. Pour la reprise, nous avons choisi
de soutenir à notre tour un apprenti pour faciliter son entrée dans le circuit professionnel. »

Thym et Romarin
Au 2, rue de Ville d’Avray.
Du mardi au samedi, de 10 h à 19 h et le lundi de 14 h 30 à 17 h 30.

Sainte Marie & El Manarhy

Une nouvelle terrasse
Située en retrait de la circulation de la Grande Rue, la pizzeria Sainte Marie accueille les gourmets en salle ou sur sa terrasse pour des pizzas
savoureuses, des pâtes généreuses ou un plat du jour gourmand. Celle que tout le monde appelle désormais Marie montre fièrement sa nouvelle terrasse et témoigne de son expérience. « Nous avons la chance de disposer de 20m2 extérieur, mais il manquait un abri contre le soleil ou la pluie. L’installation d’un store qui s’intègre bien dans son environnement était indispensable pour continuer d’accueillir notre clientèle surtout lors du second confinement. Le coût était conséquent et je voulais bénéficier des aides mais le dépôt des dossiers sur Internet n’est pas forcément facile pour moi. Je suis régulièrement en contact avec Laurence Fries, du service économique de la ville. J’ai également bénéficié de l’exonération offerte par la ville pour les droits de voirie. »

Sainte Marie & El Manarhy
Au 2, rue de la Garenne.
Du lundi au samedi, de 12 h à 14 h 30 et de 19 h à 22 h 30.

Chem’s Bagels

Tenir et faire le dos rond
Les collégiens et les lycéens connaissent par coeur le repaire de Jean-Paul Chemla. Personne ne peut résister à ses donut’s cookies, wraps et bien sûr à ses bagels originaux et gourmands. Après un an et demi de fermeture, Chem’s Bagels a rouvert en septembre.
« Ça a été long ! » lance le propriétaire « et sans les aides de l’État, du Département, de GPSO et de la Ville, nous aurions fermé. Par exemple, GPSO a payé notre loyer pendant un mois, tandis que la ville nous a exonérés des droits de terrasse. La ville nous a même proposé de rajouter quelques tables, le long du mur, mais il y avait trop de peu de monde pour l’investissement. Nous avons aussi essayé la livraison, mais cela ne correspondait pas à notre clientèle. Alors nous avons fait le dos rond et attendu que la crise passe. Depuis septembre et l’ouverture, les collégiens reviennent. Cependant on sent que la crise a fait des dégâts et les jeunes disposent d’un budget réduit. »

Chem’s Bagels
Au 52, Grande Rue.
Du mardi au vendredi, de 7 h 15 à 18 h et mercredi de 7 h 15 à 14 h 30.

La Sévrienne

De nouvelles chaises pour la terrasse
Le café-restaurant de Valérie et Véronique est devenu depuis 30 ans un lieu de rendez-vous incontournable pour tous les Sévriens. Sa petite terrasse au soleil ne désemplit pas et les horaires d’ouverture font le bonheur des lève-tôt. « Nous ne sommes pas un distributeur de cafés ! On vient chez nous pour autre chose, on s’y retrouve, on prend son temps et l’on partage un vrai moment de convivialité » explique Valérie Jouault. « Alors quand on a dû fermer, cela a été dur pour nos clients et pour nous. Il fallait payer les fournisseurs, les prestataires, les assurances, les loyers… Je ne suis pas de nature à m’angoisser, mais il y avait vraiment de quoi. J’ai alors pris un PGE (Prêt Garanti par l’État) et une amie m’a proposé de m’aider le temps de toucher les aides. Ma comptable a monté les dossiers et nous avons pu bénéficier des aides de l’État et du département. GPSO nous a aussi aidées pour l’achat de nouvelles chaises pour agrémenter la terrasse qui devenait un outil de travail indispensable.
La ville, de son côté, nous a exonérées des droits de voirie pour la terrasse. Elle nous a même donné l’autorisation d’ajouter quelques tables au printemps 2021 pour compenser nos pertes. » remercie Valérie.

La Sévrienne
Au 82, Grande Rue.
Du lundi au samedi, de 5 h 30 à 21 h et le dimanche de 6 h à 14 h 30.

Au Soleil Levant

Se lancer dans la livraison
Crevettes à l’Impérial, noix de Saint-Jacques aux champignons parfumés, sèches sautées au saté, agneau au gingembre et ciboulette… À la carte ou au menu, les spécialités chinoises de Monsieur Jin mêlent générosité et raffinement. Comme pour de nombreux restaurants, la crise a changé les habitudes.
« Alors que nous proposions uniquement un service en salle avant la crise sanitaire, il a fallu s’adapter et offrir un service de livraison à notre clientèle. Pour cela, nous devions améliorer notre site Internet. Le chèque numérique initié par la Région Île-de-France a financé une partie du site.
C’était vraiment indispensable pour continuer de travailler car nous n’avions pas la possibilité d’avoir une terrasse extérieure. Et encore aujourd’hui, 20 % de nos commandes sont à emporter. » explique le propriétaire qui reste confiant dans l’avenir.

Au Soleil Levant
Au 168, Grande Rue.
Du mardi au dimanche, de 12 h à 14 h 30 et de 19 h à 22 h 30
ausoleillevantsevres.fr

Bilan des aides aux commerçants

Dispositif départemental « Relance 92 »

Le Département des Hauts-de-Seine a déployé un dispositif de soutien aux chefs des petites entreprises artisanales et commerciales impactées par la crise sanitaire. Le Département soutient ainsi le maintien mais aussi le développement d’une offre de services bien souvent indispensables et pourvoyeuse d’emplois.

• Entreprises et commerces aidés : 59
• Montant cumulé des subventions : 258 283 €

Aide « Seine Ouest Commerce »

En partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Hauts-de-Seine, Grand Paris Seine Ouest a mis en place « Seine Ouest Commerce », un dispositif de soutien financier aux commerces indépendants et aux professionnels de santé libéraux situés à Sèvres.
• Nombre de commerces aidés : 45
• Montant total de la subvention : 94 218 €

« Fonds de résilience » Île-de-France
(prêt remboursable à taux zéro)

• Nombre d’entreprises aidées : 13
• Montants validés : 101 000 €

Les aides de la ville sur voirie

• Exonération des droits de voirie (étalages
permanents et terrasses ouvertes) pour toute
l’année 2020.
• Exonération des droits de voirie pour les
extensions de terrasse ouvertes du 19 mai au 31
août 2021.