Création d’une maison de santé

 

Le maintien d’une offre de soins à Sèvres est un enjeu de santé essentiel. C’est pourquoi une maison de santé ouvrira à l’été 2020. Son permis de construire a été délivré le 28 octobre 2019.


La moyenne d’âge élevée des praticiens en exercice laisse présager dans les prochaines années une baisse inéluctable et préoccupante de l’offre de soins.
Les médecins âgés de plus de 55 ans représentent 44,4 % des médecins à Sèvres, 75 % à Ville-d’Avray, 64,3 % à Chaville et 71,4 % à Saint-Cloud. Entre 2009 et 2016, le nombre des médecins généralistes a baissé de 5 % à Sèvres, de 11 % à Ville d’Avray, de 42 % à Chaville et de 38 % à Saint-Cloud.

La mutualisation des moyens et des compétences est une solution pour lutter contre l’isolement professionnel, le poids des charges administratives et améliore la pertinence et la qualité des soins. Les maisons de santé pluri-professionnelles (MSPP), souhaitées par le ministère de la Santé, permettent d’optimiser le temps médical, de favoriser l’installation de jeunes médecins et d’accueillir des professionnels paramédicaux. L’association de consultations programmées et non programmées polyvalentes, d’un plateau technique et d’un accueil mutualisé dans une structure adossée à un établissement pouvant proposer des lits d’aval et des consultations complémentaires, a pour objectif d’offrir aux patients un parcours de soins complet et simplifié.

Cette maison de santé souhaite également pouvoir s’ouvrir aux professionnels de santé déjà installés sur le bassin ainsi qu’aux consultants de l’hôpital afin de développer une large offre de soins ambulatoires.

Adossement à l’hôpital

Ce projet s’inscrit dans une approche innovante dans la prise en charge des patients. Il a pour objectif de privilégier la complémentarité des compétences, le déploiement des partenariats avec le CH4V et les acteurs de soins qui y travaillent. Cette démarche vise à faire bénéficier le patient d’une prise en charge graduée et coordonnée en maintenant un lien fort entre soins ambulatoires et établissements hospitaliers.
Il vise également à dynamiser cette partie de la ville, en limite de Chaville.
La localisation de la Maison de santé au sein de locaux sévriens de l’hôpital des 4 Villes offre plusieurs avantages :
– une localisation géographique charnière entre les villes de Sèvres, Chaville et Ville-d’Avray ;
– un plateau complet dédié à l’ambulatoire (radiologie, laboratoire et consultations hospitalières).

Hôpital de Sèvres
141, Grande Rue
www.ch4v.fr

Entretien avec le Docteur Emmanuel Mathieu, coordonnateur du projet

Quel est votre rôle dans le cadre de cette future maison de santé ?
EM : Je suis le président de l’association 3S-Sud-Seine-Santé qui regroupe des professionnels de santé souhaitant collaborer autour d’un projet de santé partagé. Nous avons porté auprès de l’Agence Régionale de Santé des initiatives pour proposer cette offre de soins complémentaires et innovants. La création de la maison de santé à Sèvres est l’aboutissement d’une de ces initiatives.

Comment s’organise cette maison de santé ?
EM : La maison de santé est organisée pour répondre aux besoins en soins primaires de la population. Les horaires d’ouverture seront élargis (8 h – 20 h, du lundi au samedi). Ce projet permet de mettre en avant la compétence et l’expertise de chaque professionnel y exerçant tout en favorisant la pluriprofessionnalité. Il est aussi axé sur l’organisation du parcours de santé de chaque patient : les soins infirmiers, y compris au domicile compléteront le dispositif.

Où s’implante la maison au sein de l’hôpital ?
EM : La maison de santé s’installe dans les anciens locaux des urgences de l’hôpital Jean Rostand de Sèvres. Ces locaux sont entièrement réaménagés pour permettre un accueil le plus confortable possible. Ils se composent d’un accueil commun et de 2 salles d’attente distinctes selon le motif de consultation. D’une part, trois cabinets consacrés aux soins urgents, dotés d’équipements de surveillance et des fluides médicaux, permettent de prendre en charge tous les accidents de santé ponctuels : traumatismes, plaies, fièvres, douleurs abdominales ou thoraciques… Une équipe de médecins urgentistes assure les soins immédiats. D’autre part, trois cabinets de consultation sur rendez vous sont créés, où exercent des médecins généralistes, des médecins spécialistes et des sages femmes. Pour permettre une continuité des prises en charge, des infirmiers, des kinésithérapeutes et des psychologues seront présents pour compléter l’offre en soins. Dix-sept professionnels vont travailler de concert au service des Sévriens.

Quand est prévue son ouverture ?
EM : Les travaux démarrent début janvier pour une période prévisionnelle de six mois. La livraison sera effectué fin juin 2020 pour une ouverture en septembre 2020.

Pourquoi ouvrir une maison de santé à l’hôpital ?
EM : Le lieu choisi n’est pas neutre. Nous avons souhaité avec Hubert de Beauchamp, directeur du CH4V, montrer la complémentarité d’une médecine ambuloire et d’une médecine hospitalière. Une synergie existe pour nos activités : l’accès à un plateau médico-technique hospitalier permet une qualité et une sécurité pour des soins urgents mais aussi offre une diversité et une complémentarité des avis de spécialistes disponibles. Pour l’hôpital, son intégration dans le parcours de soins des pathologies chroniques, dans une collaboration avec les praticiens axés vers la ville, est un atout dans la coordination et la gradation des soins autour du patient.

 

Bonne nouvelle : fin 2019, le CIMOP (Centre d’Imagerie Médicale de l’Ouest Parisien) a déposé auprès de l’Agence Régionale de Santé deux dossiers de demande d’autorisation pour l’installation d’un scanner et d’une IRM sur le site du Centre Hospitalier de Sèvres. Ces deux demandes bénéficient du soutien total de la Ville.

 

Haut de page

Laisser un commentaire