Communiqué relatif au mouvement social national dans le secteur de la Petite Enfance

Jeudi 28 mars 2019
Plusieurs organisations syndicales ont  relayé les craintes exprimées  par le collectif « Pas de bébés à la consigne » relatives aux éventuelles évolutions des conditions d’accueil du jeune enfant.

Dans le cadre des préavis réglementaires déposés par des organisations syndicales, certains agents de la petite enfance sont aujourd’hui en grève en France, y compris à Sèvres.

Cela conduit à des perturbations dans les crèches dont la Mairie a fait part aux familles dès qu’elle a en eu connaissance.

Nous vous remercions de votre compréhension  si cela vous a causé des désagréments.

Dans le cadre du dialogue social durable que la ville a instauré avec ses agents, les professionnelles de la petite enfance et leurs directrices  ont tenu à nous faire savoir qu’elles sont en position attentive sur la suite des débats nationaux.

La ville de  Sèvres, pour ce qui la concerne, a toujours tenu à apporter un service de qualité, tant aux  enfants accueillis qu’à leurs familles ainsi qu’au personnel des établissements.

Qu’il s’agisse de la politique de recrutement, de formation des agents, qu’il s’agisse de l’investissement dans les moyens matériels (plus de 200 000 € de travaux inscrits pour les crèches au budget primitif 2019), la ville veille à assurer un niveau de moyens qualitatifs élevé au service de la petite enfance.

Nous vous remercions de votre attention.

La Direction Générale des Services de la Ville de Sèvres

 

Haut de page

Laisser un commentaire