Christophe Chaboud : un bénévole en or

Christophe Chaboud, président du COS Judo, a reçu la médaille d’or de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.


Christophe Chaboud, né à Paris en 1965, est Sévrien depuis 1977. Autant dire qu’il connaît la ville comme sa poche. À 12 ans, il fait ses études d’abord au collège puis au lycée de Sèvres. Il en garde d’excellents souvenirs : « Je m’y sentais bien. L’ambiance y était assez familiale en fait. » Beaucoup plus tard, il boucle la boucle en intégrant le conseil d’administration du collège, en tant qu’élu. Membre de l’équipe de François Kosciusko-Morizet, c’est en effet en 2003 qu’il fait son entrée au conseil municipal. De 2008 à 2014, il sera conseiller municipal délégué au Sport. L’une de ses fiertés est d’avoir organisé pendant six ans un événement familal et convivial, le décathlon olympique moderne. L’autre est d’accompagner les jeunes membres du Conseil communal des Jeunes (CCJ) dans l’organisation du TriAdo. Il les accompagne toujours, bien qu’ayant quitté le conseil municipal en 2014. Après des mois de préparation (18 réunions, démarches, travaux, recherches), la dernière édition du TriAdo s’est révélée très réussie, notamment grâce à son implication.

Inépuisable

Christophe Chaboud démarre le judo dès son arrivée à Sèvres où ses parents, imprimeurs, ont choisi de s’installer. Les cours ont lieu dans l’ancien gymnase des Cent-Gardes. Il grimpe les échelons administratifs du club plus vite que les sportifs. Il devient président de la section Judo du Club Olympique de Sèvres (COS) en 1985, alors qu’il n’est encore que ceinture marron. Il passe son 1er dan en 1991 et le second en 2004. Mais s’il se passionne pour le judo, le judo le lui rend bien. C’est sur le tatami qu’il fait connaissance de Nathalie, qui allait devenir son épouse.
Chef de projet informatique au sein d’une banque, il a effectué son service militaire dans l’artillerie entre 1987 et 1989, à Châlon-en-Champagne.  Il accomplit chaque année entre 40 et 50 jours d’activité dans la réserve.
Quand on lui demande s’il a des enfants, la réponse fuse : « Un, mais en réalité des centaines avec le judo ! » Entre le COS omnisports, dont il est également trésorier, les cours de judo, sa participation au CCJ, ses périodes de réserviste, sa vie est bien remplie. Sans oublier le jumelage avec Wolfenbüttel où il a su tisser des liens avec le club de judo ! Décidément, Christophe Chaboud est bien un bénévole en or. C’est ce qu’a su reconnaître le Ministère de la Jeunesse et des Sports au début de l’année. Le plus dur restait de trouver une date pour pouvoir lui remettre officiellement sa médaille ! Ce sera le 25 septembre.

Haut de page

Laisser un commentaire