En cas de neige ou de verglas : la viabilité hivernale

La nécessité de rendre circulables les chaussées, places et trottoirs par temps de neige ou verglas est une préoccupation permanente.


La viabilité hivernale est un objectif important des services territoriaux et communaux mais elle est également la responsabilité de chaque riverain.

Les services communaux et territoriaux. Une collaboration entre les services de GPSO et les huit villes s’organise, regroupant moyens humains et matériels, afin d’assurer le traitement des voies de circulation et l’accès aux bâtiments publics. Du lundi 13 novembre 2017 au lundi 12 mars 2018, les agents d’astreinte sont mobilisables pour intervenir 24 h sur 24, 7 jours / 7 sur l’ensemble des huit villes ; dix-neuf saleuses, cinq lames de déneigement sont prêtes à assurer l’entretien et la sécurisation des 294 km de voirie. Les dépôts de sel sont approvisionnés à plein, soit 1 500 tonnes d’ores et déjà disponibles sur le territoire.

Les obligations des riverains. Sur les 610 km de trottoirs, il appartient à chaque riverain de déneiger. Particuliers, copropriétés, entreprises ont l’obligation de prendre des précautions afin de prévenir les risques de chutes et assurer la sécurité des passants au droit de leur propriété. En effet, leur responsabilité peut être engagée en cas d’accident.

Les conducteurs. Les conducteurs doivent s’informer des précautions de circulation, car ils peuvent devenir une gêne, voire un danger, pour les services d’intervention comme pour eux-mêmes. Certains comportements inconscients peuvent en effet ralentir ou même empêcher les saleuses d’intervenir :
– se renseigner sur les prévisions météorologiques et les conditions de circulation et de trafic,
– prévoir des chaînes dans le coffre du véhicule ou mettre des pneus neige,
– inspecter l’état général du véhicule : vérifier les niveaux, la pression des pneus, la batterie…
– se munir d’un kit d’accessoires pratiques : lampe de poche, raclette en plastique, antigivre, couverture, eau…

Haut de page

Laisser un commentaire