Budget participatif : pour des projets citoyens

Le budget participatif a permis pour la première fois aux Sévriens de proposer l’affectation d’une partie du budget d’investissement de la ville à des projets directement choisis par eux.


Le processus de sélection des projets vient de s’achever. L’enveloppe maximale du budget participatif avait été fixée à 60 000 euros pour 2018. Vingt-et-un projets ont été proposés sur la plate-forme Internet dédiée à cette opération. Rappelons que les projets devaient être réalisables dans le cadre du budget d’investissement de la ville. Dans un premier temps, la faisabilité technique, juridique et financière des projets a été analysée par les services compétents. Les porteurs des sept projets retenus étaient ensuite invités à venir défendre leur projet devant un jury, composé de membres désignés par chaque conseil de quartier. Un des projets était en parallèle engagé par Sèvres Commerces et deux autres dépendaient de la Région ou de GPSO, seuls quatre projets rentraient finalement dans les critères de sélection cette année. Ces quatre projets coûtant moins de 60 000 €, il n’est pas nécessaire de faire voter les Sévriens.

Les escaliers de Sèvres

Il s’agit de valoriser ce patrimoine spécifique de notre ville, de faire rayonner la culture et les arts à travers nos escaliers, de les transformer en une curiosité culturelle propre à la ville et d’inclure les savoirs faire et expertises présents dans notre commune pour ce projet.

La boîte à livres

Une boîte à livres est une petite bibliothèque de rue où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement, sans obligation de le rapporter. Ces boîtes facilitent l’accès à la lecture, à la culture pour tous, simplement, gratuitement et favorisent l’échange et le partage. La ville ayant déjà lancé l’idée, quelques incertitudes sont à lever sur ce projet. Qui, par exemple, entretiendra la boîte et son contenu ?

Un verger communal à Sèvres

Les fruits sont bons pour notre santé : ils contiennent les sucres les plus sains et les plus faciles à digérer dont nous avons besoin pour bouger, réfléchir, créer et aider notre corps à se nettoyer. La ville ne dispose pas actuellement de terrain disponible et approprié mais une recherche est en cours.

Armoire à dons

Le concept de « give box » ou « armoire à dons » a vu le jour à Berlin en 2011 et connaît un engouement citoyen de par le monde. Il est proposé l’installation d’une armoire de ce type dans notre ville, où les habitants seront libres de déposer des objets dont ils n’ont plus besoin, qui pourront être réutilisés au lieu de finir à la poubelle.
Les projets initiés par les Sévriens étant réalisés par la ville de Sèvres, ils sont soumis aux mêmes règles, lois et procédures que ceux initiés par la commune – code Général des Collectivités territoriales, réglementations relatives aux marchés publics, etc.

Haut de page

Laisser un commentaire