Appel aux Sévriens Habillez les bancs sévriens !

La ville organise une collecte inédite ! Petits et grands sont encouragés à apporter des bandes de laine tricotées ou crochetées (entre 10 et 30 cm de coté) afin de créer des œuvres collectives par le biais du tricot urbain.
Ouverts à tous. Collecte du 4 février au 16 mars 2019 à l’hôtel de ville, au Sel et à la mercerie Coralie.

Réinvestir l’espace public

Ces bandes de laine, allant de 10 cm à 30 cm de coté, peuvent être carrés ou rectangulaires. Vous pouvez en proposer autant que vous le voulez. Elles sont collectés du 4 février au 16 mars. Les pièces seront cousues entre elles et serviront à habiller et colorer les bancs publics de la ville. Tout le monde est appelé à participer, enfants et adultes. L’occasion de tisser des liens transgénérationels et de transmettre les savoirs.

Recycler la laine

Ces œuvres collectives seront mises en place du 6 avril au 6 mai, et complètent l’exposition du collectif Ouvrages de Drames au Sel.
À noter que si la laine reste en bon état, elle sera ensuite reconditionnée pour être distribuée à des associations caritatives.

Le tricot urbain
Cette pratique fait partie de l’art urbain et est apparu aux USA en 2005. On le retrouve sous différentes appellations notamment yarn bombing, ou tricot-graffiti.
Le principe est de recouvrir le mobilier urbain (bancs, poteaux, ponts, statues…) ou les arbres et certains objets à l’aide de techniques utilisant le fil tels le tricot, le crochet, la dentelle, le tissage, la tapisserie… Elle peut être à plat, mais aussi en relief.
Le tricot urbain est de plus en plus en vogue en France et dans le monde, et colore les places et les allées des villes, surprenant les passants et motivant les artistes et les personnes aimant les travaux d’aiguille.
Haut de page

Laisser un commentaire