Anti gaspi : une seconde vie pour vos feuilles mortes !

Corvée de ramassage pour certains, bénédictions pour les autres, les feuilles mortes peuvent être réutilisées au jardin ou pour vos plantations de balcon. Elles sont une source de matière organique simple à récupérer, à stocker et à utiliser. Toutes les feuilles peuvent être ramassées à part celles provenant de rosiers ou fruitiers portant des tâches.

Il est préférable de les ramasser encore humides, après une bonne pluie !

Les feuilles mortes forment un bon paillage. Épandez-les au pied de vos plantes, dans vos jardinières ou encore au potager. Leur décomposition nourrira et protégera votre terre pendant les frimas de l’hiver.

Si vous souhaitez garder vos feuilles pour les utiliser ultérieurement au printemps ou en été en paillage et par apports successifs dans un composteur, fabriquez un silo de stockage simple en enroulant un grillage à mailles fines sur environ 1 m à 1 m 20 de hauteur et fixez-le au sol à l’aide de 3-4 piquets. Vous pouvez ensuite le remplir de vos feuilles mortes et les utilisez au fur et à mesure.

Vous pouvez également préparer un terreau de feuilles extra et économique pour les plantations. Remplissez un sac poubelle avec vos feuilles un peu humides. Percez le sac en faisant des petits trous sur toute la surface du sac pour permettre l’aération. Stockez-le dans un coin pendant 18 mois pour obtenir un terreau très fin.

Pensez à abriter la petite faune en entassant des feuilles sous des petites planches ou branchages dans un coin de votre jardin ou terrasse. Parfait pour les hérissons qui vous mangeront les limaces au printemps en guise de remerciement !

Stéphanie Araud-Laporte
Auteure de « Moins gaspiller, c’est pas sorcier ! » (Marabout)

Haut de page

Laisser un commentaire