Alcool, pas cool

Archives : Attention, cet article est présent à titre d'archive. Son contenu n'est peut être plus d'actualité.
Du 3 au 7 juin 2014 à l’esc@le :
Exposition des lauréats et des productions des jeunes pour le concours sur la prévention sur l’alcool, lancé au lycée Jean-Pierre-Vernant.

Pour les aider à s’interroger sur leur consommation d’alcool et toutes les formes d’addiction, le lycée Jean-Pierre Vernant et le CSAPA de Sèvres donnent la parole aux jeunes via un concours d’arts visuels.

Parler ou simplement s’interroger sur l’addiction, avec ou sans produit (alcool, cannabis, jeux…), n’est pas toujours simple pour les jeunes. Pour les aider dans cette démarche, le Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) du centre hospitalier des Quatre villes (CH4V), l’Agence régionale de santé d’Île-de-France (ARS) et  le collectif Prévention jeunes (voir encadré) organisent un concours d’expression artistique au titre explicite « Alcool, pas cool » avec le lycée Jean-Pierre-Vernant.
Ouvert aux élèves et aux étudiants du lycée, le concours d’arts visuels autorise quatre formes d’expression artistique : la photographie, l’affiche et les arts numériques, la peinture et la vidéo (5 minutes).

Le positionnement face à l’alcool. Pour Mohammed Sami d’Action Jeunes, « Ce projet, piloté par le CSAPA et soutenu par l’ARS, est un peu la suite logique du concours d’affiche lancé par Action Jeunes et l’esc@le en 2011 avec les classes de 3e du collège. Une fois de plus, il s’agit d’aider les jeunes à s’interroger sur leur positionnement face à l’alcool et à leur consommation, sans aucun jugement mais en faisant appel à leur réflexion. »
Une manière d’aller à la rencontre des jeunes et de leur entourage validée par Michèle Knecht, cadre du CSAPA pour qui, « Tous les modes d’expression sont bons pour donner la parole aux jeunes. C’est l’occasion de proposer des temps d’échange avec les lycéens et les étudiants tout au long de l’année, grâce à des médecins addictologues et alcoologues, des psychologues et des arts thérapeutes qui vont aller à la rencontre des jeunes au lycée. »

Trois prix par thématique. Prévu pour se dérouler au fil de l’année scolaire, ce projet s’organise autour de trois temps forts : l’inscription au concours (close le 15 novembre), le moment de création jusqu’au 15 avril (date de dépôt de l’oeuvre), et la remise des prix au Sel, le 23 mai 2014.  
À la clé trois prix par thématique, décernés aux douze lauréats par un jury a priori composé d’un humoriste très connu du grand public, d’un philosophe et de nombreuses personnalités.
En guise de prolongement au concours, le CSAPA prévoit également des expositions itinérantes du travail des lycéens, notamment à l’esc@le et au siège parisien de l’Agence régionale de santé. « Ce que nous souhaiterions, conclut Michèle Knecht, c’est modéliser le concours en France et pourquoi pas l’exporter vers d’autres villes européennes. »

Le CSAPA du CH4V
Accueil du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h.
141, Grande-Rue, à Sèvres. Tél. : 01 77 70 79 50.
13bis, rue Rieux, à Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 77 70 75 87.

Action Jeunes
171, Grande-Rue.
Tél. : 01 46 26 45 22.

Le collectif Prévention jeunes

Mis en place en 2012 par les animateurs de rue de l’association Action Jeunes, le collectif Prévention Jeunes est soutenu par le Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).
Il rassemble la Maison de la Famille, l’Aide sociale à l’enfance (ASE), les collèges de Sèvres, de Chaville et de Ville-d’Avray, l’officier de la prévention, l’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie du département (ANPAA-92), l’esc@le, les fédérations de parents d’élèves des collèges des trois villes (FCPE, PEEP, CAAPE), les responsables des établissements scolaires et la ville.


 » A nous de voir « 

Un webdocumentaire sur l’opération Alcool Pas Cool réalisé par Xavier Menut :
http://www.xavier-menut.com/#!/http://www.xavier-menut.com/?page_id=539

Archives : Attention, cet article est présent à titre d'archive. Son contenu n'est peut être plus d'actualité.
Haut de page

Laisser un commentaire