Parcs et jardins : le territoire aux couleurs d’été

Parcs et jardins : le territoire aux couleurs d’été

Agir pour l'environnement
Cadre de vie
Publié le 9 juin 2021 Modifié le 9 juin 2021

Sommaire

À la mi-mai, les rues de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) se parent de leurs plus belles couleurs estivales grâce au fleurissement réalisé par les agents des services parcs et jardins.
Au total, 79 000 plantes saisonnières seront semées sur l’ensemble du territoire dont 18 200 à Sèvres. Cette année, sur la ville, la tendance sera aux fleurs bleues et roses et 25 variétés de plantes se côtoieront dans les massifs.
Avant de débuter les premières plantations, fin mai, les équipes retirent d’abord les plantes d’hiver (tulipes, jacinthes, pâquerettes) et préparent les massifs. En attendant de colorer nos rues, près de 50 000 plantations sur les 79 000 se développent, depuis mi-mars, dans les serres de Grand Paris Seine Ouest, sous l’œil attentif des agents qui sont mobilisés 7 jours sur 7 durant cette période.
Une grande partie de la production horticole du territoire s’effectue en régie, principalement dans les serres du domaine de Saint-Cloud (mais aussi à Sèvres et Chaville). Quatre agents y travaillent à l’année pour produire notamment les quelques 50 000 plantes dédiées au fleurissement estival. Chacune requiert un entretien spécifique, ce qui nécessite de bien les connaître afin d’en prendre soin.

Produire local

La production en régie permet une plus grande souplesse de travail, et une meilleure réactivité. Un massif abîmé peut être remplacé dans la demi-journée. Cela représente également une optimisation des techniques de production, et la réduction considérable des émissions de CO2 liées aux transports ou aux livraisons, tout en mutualisant les coûts liés à la production (arrosage, chauffage…).
Les serres sont également un endroit pédagogique où les agents du pôle horticole partagent volontiers leurs connaissances avec les équipes des parcs et jardins qui viennent récupérer les plants pour fleurir l’ensemble du territoire.