Accueil de réfugiés : Sèvres se mobilise

La crise au moyen-orient ne peut pas laisser indifférent. La ville a décidé de participer à l’effort humanitaire en faveur des réfugiés.


Face à l’afflux de réfugiés fuyant la situation catastrophique qui règne dans leur pays, Sèvres a décidé de s’associer au mouvement de soutien qui se dessine un peu partout en France. Pour autant, les choses ne sont pas simples à organiser.

Accueil d’une famille. La ville a monté un partenariat avec le Relais Sévrien (1), déjà fortement engagé dans l’appui social aux populations déshéritées. Un appartement de la Semi-Sèvres est loué au Relais Sévrien qui y installera une famille, orientée vers Sèvres par la Préfecture. Le Relais Sévrien sera en charge du soutien social, familial et économique de la famille de réfugiés. La Ville versera enfin à l’association une subvention d’équilibre pour son action selon des besoins qui seront définis en fonction de la famille accueillie.

Appel aux dons. Pour mener à bien cette mission, le Relais Sévrien fait appel à votre générosité. Vous pouvez d’une part faire des dons en naturepour cette famille (mobilier, électro-ménager, vêtements…). D’autre part, soutenir financièrement cette action en faisant des dons, soit par chèques à l’ordre du Relais Sévrien avec la mention « don pour l’accueil d’une famille de réfugiés » , soit par virements sur un compte dédié dont les références pourront vous être communiquées par Jean-Pierre Choquet, membre de l’association Le Relais Sévrien.

1 – Le Relais Sévrien est une association qui regroupe le Secours Catholique, L’Entraide Sévrienne, l’Entraide Protestante et la Croix Rouge.

Le Relais Sévrien
5, rue Pierre-Midrin 92310 Sèvres
jeanpierrechoquet92@gmail.com
06 07 04 64 29

Le voeu du conseil municipal du 22 septembre 2015.
« Les membres du conseil municipal souhaitent concrétiser l’engagement de la ville à travailler pour accueillir des familles de réfugiés et les aider à réussir leur intégration dans la société française et notre ville.
Conscients que l’asile et l’immigration constituent des politiques nationales de la compétence de l’Etat, les membres du conseil municipal souhaitent que l’Etat assume la responsabilité administrative et financière de cet accueil.
Le conseil municipal s’engage à faire connaître largement ses initiatives à la population sévrienne, au-delà de clivages politiques. »
Haut de page

2 réponses

  1. Arielle MARCHAND dit :

    Si je comprends bien, la ville va louer un logement, donc faire payer un loyer au Relais Sévrien, faire meubler et équiper ce logement grâce aux dons des habitants, qui sont aussi sollicités pour envoyer de l’argent et des vêtements. Que donne réellement la municipalité (et nos élus…) dans tout cela, à part une « subvention d’équilibre » et que veut dire cette expression ? Article bien maladroit, qui apparaît du coup plus comme de la propagande que de l’entraide. J’attends de voir si le « modérateur » me laissera être publiée…

    • Le webmestre dit :

      Comme indiqué, l’appartement mis à disposition est loué par le Relais Sévrien qui fait appel à la générosité des Sévriens pour ce faire. La ville s’engage à abonder le budget de l’association si son appel aux dons s’avère insuffisant.

Laisser un commentaire