Lettre électronique spéciale - 21 décembre 2018

Débat national

Participez au grand débat national en adressant vos propositions à debat-national@ville-sevres.fr ou en utilisant le livre ouvert à l’accueil de la mairie.

Le débat devrait porter sur quatre grands thèmes :

• transition écologique

• fiscalité

• organisation de l’État

• démocratie et citoyenneté

Ne nous le cachons pas : la situation de la France est grave. Partout dans le pays, des manifestations importantes ont lieu depuis des semaines, semblant laisser libre cours à des années de frustration. En marge de ce mouvement des violences totalement inacceptables ont été commises. Un nouvel attentat terroriste nous a frappés, en Alsace. Durant ces semaines d’avant Noël, les commerces de proximité et les petites entreprises trinquent comme jamais. 10% de notre population active reste au chômage, le pays s’endette de 400 millions d’euros par semaine, creuse son déficit et reste champion mondial en matière de prélèvements obligatoires. Comment sortir d’une pareille épreuve ? Comment transformer la colère et le désarroi de certains en forces pour le changement ? Ne nous payons pas de mots : nous ne nous relèverons pas par des paroles et des affirmations péremptoires. Le redressement de la France ne pourra se faire que par les efforts de tous. Il nous faudra fournir ensemble un effort gigantesque. Pour ce faire, il nous faut partager ensemble des objectifs nationaux. Le président de la République nous en donne l’opportunité en appelant à l’ouverture d’un « débat sans précédent ». Pour l’organiser, il souhaite s’appuyer sur les maires « qui portent la République sur le terrain ». Son intuition est bonne et je souhaite répondre positivement à son appel. C’est pourquoi, un « cahier de réflexions et de propositions » est ouvert à la Mairie jusqu’au milieu du mois de mars, un cahier dématérialisé est également ouvert via l’adresse debat-national@ville-sevres.fr. J’invite tous les Sévriens qui le souhaitent à venir y partager leurs réflexions, leurs propositions, leurs doléances. Au milieu du mois de mars, j’enverrai notre cahier sévrien au Premier ministre, il alimentera le débat national. Vous l’avez compris, j’aimerais que les Sévriens soient nombreux à réfléchir et à partager les changements de fond nécessaires qui s’imposent. D’autres initiatives vous seront proposées pour ce faire. Pour que notre beau pays de France reste une grande nation.

Grégoire de La Roncière
Maire de Sèvres
Conseiller départemental des Hauts-de-Seine

En savoir plus