Les 48 heures au Sel

Du 16 au 17 décembre 2017 au Sel.
Immergez vous dans le monde du spectacle grâce au Sel et à la compagnie Les échappées de la Coulisse.


À travers des ateliers et des spectacles (théâtre, chant, danse, arts vivants), affranchissez-vous de votre rôle de spectateur pour endosser celui d’acteur ou de spectateur actif, par des débats, des échanges, des ateliers et même une radio installée en continu au cœur du théâtre. Le festival est parrainé par Alexis Michalik (récompensé de 5 Molières 2017).
Ouverture le samedi à 10 h, clôture le dimanche à 22 h
Pass 1 jour ou une nuit : 15 € Pass week-end : 25 €

2e édition des « 48 heures au Sel » : devenez spectActeur !

Les 16 et 17 décembre, le Sel et les Échappés de la Coulisse vous immergent dans le monde du spectacle vivant le temps d’un week-end.

Après une première édition 2016 couronnée de succès, Les 48 heures du Sel reviennent avec plus de
50 spectacles, des performances non stop et 15 ateliers. L’auteur et metteur en scène Alexis Michalik (5 Molières pour Edmond) en est le parrain.

Les spectateurs changent de rôle. Pendant 48 heures, les frontières sont bousculées et le public endosse le rôle d’acteur ou de spectateur actif. Débats, échanges, ateliers adultes et jeune public… et même une radio installée en continue vous attendent. Les 48 heures vous ouvrent les portes du Sel, de la grande salle de spectacle à l’espace off en passant par les bureaux et les loges. Tous les aspects de l’art vivant sont proposés pour les adultes, les ados ou les enfants : danse, théâtre, chant, musique, improvisation, conte, oneman show… et même effeuillage (public averti)
Comme le dit si bien Alexis Michalik,
« Les 48 heures au Sel, c’est un concentré d’Avignon francilien ».
À vos marques, prêts, jouez !!!

Les 48 heures du Sel en pratique
Du samedi 10 h au dimanche 22 h
25 € le week-end, 15 € pass un jour (au choix parmi 3 horaires) : samedi jour 10 h – 21 h ou nuit 21 h – 7 h, dimanche journée 10 h – 22 h
Au Sel
01 41 14 32 34
reservations@sel-sevres.org

Haut de page

Laisser un commentaire