École : découvrir le code informatique

Ecole informatique

« Une heure de code » permet de sensibiliser nos écoliers aux sciences de l’informatique et, en particulier, à la programmation.


Cette initiative couvre 180 pays avec des tutoriels destinés à accompagner les enseignants dans plus de 30 langues différentes. À ce jour, plus de 100 millions d’élèves ont participé à cette initiation au codage dans le monde. Sèvres a choisi de soutenir ce mouvement lors de la semaine d’apprentissage des sciences informatique du 5 au 11 décembre en parallèle du déploiement des outils numériques qu’elle finance dans les écoles. En effet, la programmation structure le raisonnement et la recherche de solution, contribue à l’égalité des chances en terme de réussite scolaire et aide à orienter, en particulier les filles, vers les métiers scientifiques ou impliquant les nouvelles technologies créatrices de nombreux emplois.

Gambetta A. « Une heure de code » a eu lieu dans une classe de CP à l’école Gambetta A, en présence de Fanny Hervé, première maire adjointe déléguée à  la vie scolaire et au numérique, et de Diane Bruas, directrice de l’école. Tout d’abord, Céline Philippe, l’enseignante, s’est transformée en robot le temps pour ses élèves de lui donner les bonnes consignes afin de construire une pyramide de verres en plastique ( attraper, lever, aller à droite, descendre, lâcher…). Ils ont ainsi compris qu’une liste de signes constituait une ligne de code et aboutissait à un résultat concret.
Puis, Schira Lillis, maman bénévole qui participe activement à l’initiative « Une heure de code » a utilisé l’écran numérique interactif, une tablette et un téléphone pour accéder à une quarantaine de jeux éducatifs disponibles sur internet sur le site http://hourofcode.com/fr/learn.
Enfin, les enfants, par groupe de 4, se sont positionnés au sol autour d’un quadrillage et devaient programmer une souris-robot afin qu’elle effectue toute seule le parcours prévu sans se tromper.

Collège de Sèvres. L’an dernier, deux classes du Collège avaient participé à l’initiative «Une heure de code», pilotée par Franck Dubois, délégué académique au numérique éducatif. Par la suite, un challenge consistant à concevoir un comportement pour le robot NAO avait été lancé pour les classes de 4e. Cette année, c’est un nouveau défi autour de la programmation des drones qui attend nos jeunes collégiens.

Haut de page

1 réponse

  1. 13 janvier 2017

    […] Tout d’abord, Céline Philippe, l’enseignante, s’est transformée en robot le temps pour ses élèves de lui donner les bonnes consignes afin de construire une pyramide de verres en plastique ( attraper, lever, aller à droite, descendre, lâcher…). Ils ont ainsi compris qu’une liste de signes constituait une ligne de code et aboutissait à un résultat concret.Puis, Schira Lillis, maman bénévole qui participe activement à l’initiative « Une heure de code » a utilisé l’écran numérique interactif, une tablette et un téléphone pour accéder à une quarantaine de jeux éducatifs disponibles sur internet sur le site Hour of Code  […]

Laisser un commentaire