Cyclistes : extension du stationnement

Parallèlement à la création des sas vélos aux principaux carrefours, la ville et GPSO optimisent les stations pour les vélos. 60 % de places en plus sont créés.

Le mois dernier, nous annoncions que le plan vélo, désormais en oeuvre, prévoyait la création de quarante-trois sas vélos aux carrefours dotés de feux tricolores, dont dix-huit « tout-droit » et trente-trois « tourne à droite ». Ces sas facilitent les manoeuvres des cyclistes et les sécurisent et doivent être respectés par les automobilistes
et les deux roues motorisés.
Simultanément, la ville et Grand Paris Seine Ouest déploient de nouvelles stations vélos. Le nombre de places passe ainsi de 116 à 186 places, soit 60 % de places en plus. Il s’agit d’adapter le stationnement à l’usage croissant du vélo par les Sévriens. À n’en pas douter, les subventions de la ville et de GPSO pour l’acquisition de vélos à assistance électrique ont contribué à cet engouement.

Le coût global de ces aménagements s’élève à près de 42 000 €.
Les deux roues motorisés ne sont pas oubliés. Le nombre de places passe de 172 à 268 places. Il va de soi que les arceaux destinés aux vélos n’ont pas à être utilisés par les deux roues motorisés.
Notons que le parking de l’île de Monsieur, parking relais important pour ceux qui veulent emprunter le tram, possède à présent 44 places vélos et 21 places deux roues motorisés.
Le dernier volet du plan vélo concerne les double sens cyclables. Rappelons que les voies à sens unique constituent, pour les cyclistes, une véritable échappatoire aux axes de grande circulation.
La ville entend voir réaliser un maillage des itinéraires cyclables avec des aménagements légers dédiés aux cycles de type double-sens cyclable. Ces aménagements seront du type signalisation verticale et horizontale.

Haut de page

Laisser un commentaire